Disparition de Delphine Jubillar : les révélations du procureur de la République

19 Juin, 2021, 17:21 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Delphine Jubillar: le témoignage clef de son fils de six ans

Il est mis en examen, il n'est pas condamné. "A ce stade du dossier, sans corps, sans connaître les origines d'un décès dont on ignore jusqu'à la réalité, retenir une intention homicide est ahurissant", a dénoncé l'avocat de Cédric Jubillar.

Un tableau très éloigné de la description faite par Cédric Jubillar lui-même qui gardait l'espoir de reconquérir son épouse. Et pendant sa garde à vue, "il a maintenu ses déclarations malgré de longs interrogatoires".

On part sur une hypothèse très sévère - Me Jean-Baptiste Alary, avocat de Cédric Jubillar "
On n'a rien pour l'accabler", dit l'avocat pénaliste Me Georges Catala Il en faut plus que ça pour condamner quelqu'un.

Placé en garde à vue à Gaillac dans le Tarn mercredi, dans le cadre de l'enquête sur la disparition de son épouse Dephine en décembre 2020, Cédric Jubillar est présenté, ce vendredi, à un juge du palais de justice de Touloue, selon le parquet. Mais la mère et le beau-père ont été relâchés, selon le procureur.

Cédric Jubillar avait signalé aux gendarmes la disparition de la mère de leurs deux enfants de 2 et 6 ans, dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 à Cagnac-les-Mines, près d'Albi. Les chiens seraient revenus à la maison sans elle, selon le mari.

Samedi dernier à Albi, il a participé avec son fils de 6 ans à une marche blanche organisée par des collègues de travail de la jeune femme.

Récemment, le peintre-plaquiste s'était affiché sur son compte Facebook en compagnie de sa nouvelle compagne.

Recommande: