Disparition de Delphine Jubillar : son mari Cédric en garde à vue

16 Juin, 2021, 17:36 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Delphine Jubillar a disparu depuis la nuit du 15 au décembre dernier

Selon Le Parisien, le mari de Delphine Jubillar, Cédric, a été placé en garde à vue.

Cédric Jubillar avait déclaré la disparition de son épouse le 16 décembre et avait été entendu par la gendarmerie comme témoin, avant de se constituer partie civile.

Ces arrestations marquent une étape importante dans l'enquête ouverte depuis fin décembre 2020 pour "enlèvement et séquestration" par le pôle criminel du tribunal judiciaire de Toulouse. L'homme a été interpellé sur son lieu de travail, près d'Albi, six mois jour pour jour après la disparition de son épouse dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 à Cagnac-les-Mines.

À VOIR AUSSI - Tarn: que sait-on de la disparition de Delphine Jubillar? Son téléphone portable aussi. Les gendarmes ont notamment découvert des incohérences troublantes dans son récit concernant la nuit où son épouse s'est volatilisée. Il a été placé en garde à vue.

Je vous confirme le placement sous le régime de la garde à vue de Cédric Jubillar ce jour, sur décision des deux magistrats instructeurs en charge de ce dossier. Sa mère, Nadine Jubillar, aurait été à son tour interpellée dans la foulée avant d'être elle-aussi placée en garde à vue. La belle-mère de la disparue, Nadine Jubillar, le serait également.

"Un point presse sera organisé à l'issue de cette phase d'enquête dont la fixation sera fonction des décisions prises par les juges d'instruction", a ajouté le magistrat, mettant l'accent sur "six mois d'enquête intense, des investigations multiples et complexes". Celle-ci avait pris la défense de son fils il y a quelques mois dans un post Facebook. Des gendarmes et une brigade cynophile fouillent le domicile de cette femme qui réside non loin de Cagnac-les-Mines.

Plusieurs battues ont également été organisées par les militaires en présence de citoyens ou à l'initiative des proches de la victime, en vain.

Chez les proches de Delphine Jubillar, la nouvelle a fait l'effet d'une bombe. Il avait participé samedi à Albi à une marche blanche réunissant 80 personnes en honneur de la jeune femme. "On pense très fort à eux", a ajouté l'infirmière qui, avec ses collègues, a organisé cette manifestation à laquelle participaient Cédric Jubillar, le mari, avec son fils âgé de 6 ans ainsi que le frère et la sœur de la jeune disparue.

Recommande: