L'Union européenne demande la libération immédiate de l'opposant biélorusse Roman Protasevich

25 Mai, 2021, 19:59 | Auteur: Lynn Cook
  • Un avion Ryanair dérouté par le Bélarus l’UE appelle Minsk à laisser repartir l’avion avec tous les passagers

Paris dénonce une situation "inacceptable ", et appelle à une "réponse ferme et unie " des des 27 États membres de l'Union européenne. La Biélorussie a ordonné lundi l'expulsion de l'ambassadeur de Lettonie et de tout le personnel de l'ambassade à Minsk, accusant les autorités lettones d'avoir remplacé le drapeau biélorusse par celui de l'opposition en marge du mondial de Hockey.

Après un long retard, le reste des passagers a finalement pu rejoindre Vilnius, en Lituanie.

Le président du Conseil européen, Charles Michel, qui a condamné " dans les termes les plus vifs " le détournement de l'avion de Ryanair et l'arrestation du journaliste Roman Protassevitch, mettra à l'ordre du jour du sommet européen cet incident, a-t-il annoncé dans une déclaration. Selon l'actuel rédacteur en chef de Nexta, Tadeusz Giczan, l'atterrissage d'urgence à Minsk aurait été provoqué par une "bagarre " déclenchée par des agents des services de sécurité biélorusses présents à bord, qui ont invoqué la présence d'un engin explosif dans l'avion. Toujours selon Tadeusz Giczan, Roman Protassevitch a été mis à l'écart par les autorités biélorusses avant d'être arrêté.

Ce n'est pas la première fois qu'un avion est forcé à se poser. L'opposant interpellé, Roman Protassevitch, est l'ancien rédacteur en chef du média Nexta. Se trouvait à bord l'opposant bélarusse Roman Protassevitch, un blogueur recherché depuis les manifestations de l'an dernier contre la réélection jugée frauduleuse du président Alexandre Loukachenko. Elle est citoyenne russe. "Voici à quoi ressemble Roman sous pression physique et morale", a écrit sur Twitter la figure de l'opposition en exil, Svetlana Tikhanovskaïa, dénonçant une vidéo diffusée par "les chaînes de propagande du régime".

" Il pourrait y avoir aussi d'autres mesures (...) Je pense à une mesure qui doit se discuter au niveau européen et international, c'est l'interdiction de l'espace aérien biélorusse, qui est une mesure de sanctions ", a déclaré le secrétaire d'État français aux Affaires européennes Clément Beaune sur la radio RMC.

Les Vingt-sept avaient décidé fin février de prolonger jusqu'en février 2022 les sanctions visant les hauts fonctionnaires bélarusses impliqués dans la répression de l'opposition, à la suite de l'élection présidentielle ayant donné la victoire à Alexandre Loukachenko.

Dans un communiqué, l'EHU a appelé à la libération immédiate de Sofia Sapéga, affirmant qu'elle avait été arrêtée dimanche à Minsk, pour des motifs "sans fondement et inventées", alors qu'elle avait pris l'avion pour défendre sa thèse de maîtrise. "Le comportement scandaleux et illégal du régime biélorusse aura des conséquences, a déclaré la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen".

Vytaute Smaizyte, porte-parole du ministre lituanien des Affaires étrangères Vytautas Landsbergis, a confirmé à l'AFP que la compagne de Roman Protassevitch avait été arrêtée.

L'Union européenne (UE) et l'Otan ont demandé lundi une enquête internationale sur cet incident, qualifié de "grave et dangereux" par l'alliance transatlantique.

Recommande: