Les plus de 55 ans obtiennent-ils des rendez-vous — Vaccination

13 Avril, 2021, 07:52 | Auteur: Lynn Cook
  • La cadence de la vaccination s'accélère en France avec plus de 500'000 injections vendredi après plus de 400'000 jeudi. Samedi il y en a eu 320'000

En effet, le 7 janvier dernier, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) émettait un avis favorable pour passer le délai de 21 jours (le délai prescrit à l'époque) à 42 jours "afin d'élargir la couverture vaccinale des personnes prioritaires". "Avant d'appeler les plus de 55 ans, il va d'abord falloir vacciner ceux qui sont plus âgés et qui n'ont pas encore été vaccinés".Jean-Charles Rossignol, lui, se heurte à un autre problème. Ouvert à toutes les personnes de plus de 55 ans dès lundi, comme le vaccin AstraZeneca, il devrait permettre de donner un coup d'accélérateur à la campagne de vaccination française. Le vaccin Johnson&Johnson arrive également en France à partir de lundi et concerne tous les plus de 55 ans sans conditions. Le ministre a indiqué que la première livraison serait de "200 000 doses". Sa spécificité? Une seule injection est suffisante pour protéger contre le Covid-19.

Ce Johnson & Johnson s'avère par ailleurs efficace à 66 % pour prévenir les formes modérées à sévères de la maladie.

Les vaccins Pfizer et Moderna seront eux injectés au plus de 60 ans à partir du 16 avril, prévient Midi Libre. En raison de la lenteur de l'approvisionnement, elle a démarré bien moins rapidement que ne l'aurait souhaité le gouvernement.

Le ministre Olivier Véran a annoncé "l'espacement des deux doses de vaccin à ARN messager de Pfizer-BioNTech et Moderna". Il passe de 4 à 6 semaines. "À compter du 14 avril, pour toutes les premières injections (de Pfizer et Moderna), nous proposerons un rappel à quarante-deux jours au lieu de vingt-huit actuellement, annonce Olivier Véran". La France se cale ainsi sur les pratiques de plusieurs de ses voisins, voire du Royaume-Uni qui, confronté à une vague de Covid très puissante, en décembre 2020, avait choisi un espacement de douze semaines entre deux doses pour massifier les premières injections.

Le but? " vacciner plus vite sans voir se réduire la protection, car l'âge moyen des personnes vaccinées baisse et le niveau d'immunité des moins de 70 ans est suffisant pour espacer les deux injections sans perte de chance ", détaille-t-il encore.

Lors de son allocution du 31 mars 2021, le chef de l'État a fixé une nouvelle feuille de route pour la vaccination contre coronavirus.

Selon la version du calendrier vaccinal publiée début avril, les personnes âgées de 50 à 59 ans, sans comorbidité, auraient dû attendre le 15 mai pour être vaccinées. Les plus de 55 ans vont s'ajouter à cette liste. Le ministère de la Santé a annoncé que ce ne sont pas moins de 5,5 millions de doses du vaccin du groupe américain qui devraient être livrées entre avril et juin, et un total de 20 millions de dose sur l'année, soit 10% des volumes réservés par l'UE.

Pour les vaccins AstraZeneca et Johnson & Johnson, la vaccination peut se faire auprès des médecins traitants ou des pharmaciens.

Les Français de plus de 55 ans, sans conditions pourront recevoir le vaccin de Johnson & Johnson, livré en France à compter de lundi et proposé, "par cohérence et souci d'efficacité, à tous les plus de 55 ans, sans conditions".

Recommande: