Belgique: un rassemblement interdit vire à l'affrontement avec la police

05 Avril, 2021, 05:03 | Auteur: Jonathan Ford
  • Un nouvel appel à se réunir après la Boum au bois de la Cambre

Canons à eau et gaz lacrymogènes ont été utilisés jeudi 1 avril par les forces de l'ordre à Bruxelles où près de 5 000 jeunes se sont rassemblés dans le parc du Bois de la Cambre. Les policiers déployés par dizaines, à cheval ou à pied, en équipement antiémeute, ont essuyé des jets de projectiles au moment d'intervenir. Quatre participants ont été interpellés, a précisé à l'Agence France-Presse une porte-parole de la police.

Au moins un policier a été blessé lors des affrontements avec les participants de ce grand rassemblement. A l'origine de cette fête sauvage organisée malgré l'interdiction des autorités: un faux concert annoncé sur les réseaux sociaux comme poisson d'avril. Une enquête avait également été ouverte pour tenter d'identifier les organisateurs.

" Les personnes qui n'obtempèrent pas aux injonctions de la police risquent l'arrestation et des poursuites". En cause, l'événement " La Boum " qui appelait à se réunir malgré les nouvelles restrictions sanitaires.

Recommande: