Royaume-Uni : AstraZeneca reste sûr malgré l'augmentation du nombre de caillots

03 Avril, 2021, 10:18 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Vaccin Astra Zeneca et risque de thrombose: la liste des symptômes qui doivent vous alerter

Le rôle causal n'est pas établi, et l'Agence du médicament affirme que le risque est "très rare".

Ce vendredi 2 avril, la famille d'une femme de 38 ans décédée lundi 29 mars dernier à l'hôpital Purpan de Toulouse des suites d'une thrombose (un caillot formé dans un vaisseau sanguin), deux semaines après avoir reçu une première dose d' AstraZeneca, va porter plainte contre X pour "homicide involontaire".

Les proches de la trentenaire ont choisi Me Etienne Boittin pour les représenter. Cette qualification peut "évoluer au gré des éléments du dossier", a-t-il précisé.

Dans un entretien à France Bleu, Me Boittin explique qu'il ne s'agit pas d' "une démarche d'accusation, mais d'interrogation" et souhaite obtenir une expertise médico-légale pour "que toute la lumière soit faite sur la cause du décès et le lien éventuel entre ce décès et l'injection d'AstraZeneca". "Historiquement, nous devons faire un appel de sang, c'est-à-dire que nous piquons, puis aspirons un peu dans notre seringue pour vérifier qu'il n'y a pas de sang qui remonte et que nous ne sommes pas dans un vaisseau", rappelle en effet le docteur Corinne Depagne (pneumologue) dans les colonnes d' Industrie & Technologie qui consacre un long article aux recherches et réflexions du groupe de scientifiques et médecins sur cette question du vaccin AstraZeneca. Dans son cas, le parquet de Nantes a ouvert une enquête préliminaire.

L'ANSM avait confirmé le 26 mars l'existence d'un risque "rare" de thrombose atypique associé au vaccin contre le Covid-19 d'AstraZeneca, après la survenue de nouveaux cas en France, tout en soulignant que la balance bénéfice/risque restait "favorable". La France a levé la suspension le 19 mars, après un avis de l'Agence européenne des médicaments (EMA) le jugeant "sûr et efficace". Ainsi, "le comité confirme à nouveau la survenue, très rare, de ce risque thrombotique pouvant être associé à une thrombopénie ou à des troubles de coagulation chez les personnes vaccinées par le vaccin AstraZeneca".

Recommande: