Annonces d'Emmanuel Macron: crèches, écoles, collèges et lycées fermés, vacances unifiées

31 Mars, 2021, 22:22 | Auteur: Lynn Cook
  • La France prend de nouvelles mesures face au Covid le confinement élargi sur tout le territoire commerces crèches et écoles fermés

Elle sera suivie par deux semaines de vacances à partir du 12 avril, pour toutes zones, avant une rentrée le 26 avril en physique pour les écoles et en distanciel pour collèges et lycées.

Par ailleurs, les déplacements entre les régions seront autorisés durant le week-end de Pâques avec une tolérance avant l'application des limitations de déplacements instaurés pour quatre semaines sur tout le territoire.

Emmanuel Macron a annoncé la réouverture à partir de mi-mai de certains lieux de culture et terrasses de bars et restaurants, une réouverture que permettra la " tenaille " conjuguant l'impact de la vaccination et " les efforts d'avril " face au Covid-19.

Alors que plus de 5.000 patients sont en réanimation, au-delà du pic de la deuxième vague de novembre, les Français sont suspendus aux arbitrages du chef de l'Etat, après un Conseil de défense au cours duquel "des décisions ont été actées", selon le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

Pour se décider, Emmanuel Macron tiendra compte des dernières données épidémiques, qu'il a examinées mardi soir, notamment avec le Premier ministre Jean Castex.

À l'hôpital, les établissements sont sous une très forte tension.

Les commerces seront fermés selon la liste déjà arrêtée pour 19 départements, les crèches, écoles, collèges et lycées fermés pendant trois semaines et les vacances scolaires de printemps unifiées sur tout le territoire, a encore annoncé M. Macron.

Cette dégradation n'a fait qu'accentuer la pression sur le chef de l'Etat, pressé par de nombreux médecins, mais aussi l'opposition, de prendre des mesures plus efficaces, voire un confinement strict qu'Emmanuel Macron refuse. "Le samedi et le dimanche, comme la semaine", a déclaré le chef de l'État au cours de son allocution. Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a laissé entendre que la fermeture était imminente mercredi au Sénat: "C'est une chance pour la France que d'avoir eu ses écoles ouvertes de septembre à aujourd'hui ". Elle avait indiqué sur BFMTV et RMC qu'"environ 20 000 élèves" n'étaient aujourd'hui "pas en classe soit parce qu'ils sont malades, soit parce que les classes sont fermées", celles-ci étant au nombre de 850. "La réflexion est en cours", selon un conseiller.

Les personnes de moins de 50 ans suivront mi-juin et "d'ici à la fin de l'été, tous les Français de plus de 18 ans qui le souhaitent pourront être vaccinés", a déclaré le chef de l'Etat lors d'une allocution télévisée.

Pourraient être concernés la quinzaine de départements placés sous vigilance renforcée, dont l'Orne, le Vaucluse, l'Isère ou le Jura, où le taux d'incidence dépasse parfois les 250 pour 100.000.

Quelque 8,2 millions de premières doses et 2,8 millions de secondes ont été jusqu'à présent injectées en France.

L'ensemble des dispositifs d'aide aux salariés et aux entreprises actuellement en vigueur seront prolongés dans le contexte du durcissement des restrictions pour faire face à la crise sanitaire, a également fait savoir Emmanuel Macron.

Recommande: