10 personnes tuées — Massacre au Colorado

24 Mars, 2021, 04:12 | Auteur: Jonathan Ford
  • Du personnel médical évacué du supermarché où est survenue une fusillade à Boulder dans le Colorado le 22 mars 2021

Aux États-Unis, un homme âgé de 21 ans fait face à dix chefs d'accusation de meurtre après une fusillade de masse lundi dans un supermarché de la ville de Boulder, dans le Colorado.

"Nous avons plusieurs personnes qui ont été tuées dans cet incident, et je suis désolé de vous informer que l'une d'entre eux était un officier de police de Boulder", a dit Kerry Yamaguchi. Les mains menottées dans le dos, il semblait blessé à la jambe, avec des traces de sang. "Il a été mortellement touché par balle", a précisée la cheffe de la police locale, Maris Herold, saluant son "action héroïque". Eric Talley avait sept enfants, et cherchait un travail moins dangereux, selon son père.

Selon des médias américains, l'homme était équipé d'un fusil d'assaut de type AR-15, arme très populaire aux Etats-Unis et qui a souvent été utilisée par des auteurs de tueries de masse dans le passé. Des images diffusées plus tôt par des chaînes de télévisions locales montraient un homme barbu, torse nu et vêtu d'un short, être évacué du supermarché menottes aux poignets, avant d'être transporté par ambulance.

L'Union internationale des travailleurs et travailleuses unis de l'alimentation et du commerce, section 7, qui représente 32 employés du magasin King Soopers, a précisé que certains employés avaient aidé les clients à s'échapper par une sortie arrière.

Les identités des victimes n'ont pas été dévoilées hormis celle du policier abattu, Eric Talley, 51 ans, qui "a été le premier à arriver" au supermarché King Soopers où des coups de feu avaient été signalés en début d'après-midi.

La police a déclaré que le tireur présumé a été emmené dans un hôpital pour y être soigné, mais sans plus de précisions sur ses blessures. Des dizaines de membres des forces de l'ordre, dont des unités d'intervention lourdement armées, avaient encerclé le supermarché une demi-heure environ après les premiers tirs. Sur des images diffusées en direct par un témoin, on pouvait apercevoir des véhicules blindés positionnés à l'entrée du magasin, après avoir tenté de forcer la devanture. "Nous devons aussi bannir les fusils d'assaut ", a-t-il ajouté. "Mon cœur saigne aujourd'hui", a dit mardi le gouverneur du Colorado, Jared Polis.

Dernier massacre en date, un tireur avait abattu huit personnes dans des salons de massage asiatiques d'Atlanta (Georgie, sud-est).

Les fusillades de ce type, notamment dans les écoles, les centres commerciaux ou les lieux de culte, sont un mal récurrent des États-Unis que les gouvernements successifs ont été impuissants à endiguer.

Mi-février, le président Joe Biden avait appelé le Congrès à agir "maintenant" pour limiter la circulation des armes à feu aux dans le pays. - Dans un communiqué publié ce mardi par la maison blanche, le président Biden a exhorté ses collègues de la Chambre basse et du Sénat à agir.

En 1999, deux adolescents avaient tué 12 camarades de classes et un enseignant dans leur lycée de Columbine. Mais selon le journal Denver Post, un juge a suspendu cette interdiction la semaine dernière, une décision saluée par la National Rifle Association (NRA), le lobby des armes.

Recommande: