Coronavirus : les nouvelles attestations (simplifiées) disponibles

22 Mars, 2021, 16:19 | Auteur: Lynn Cook
  • AGENCE FRANCE-PRESSE Une route déserte menant à Lille

Aisne, Alpes-Maritimes, Essonne, Eure, Hauts-de-Seine, Nord, Oise, Paris, Pas-de-Calais, Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, Seine-Maritime, Somme, Val-de-Marne, Val-d'Oise et Yvelines, voici la liste des départements concernés qui totalisent vingt-et-un millions d'habitants, dont douze millions dans la région parisienne.

Ces nouvelles "mesures de freinage massif", moins strictes que lors du premier confinement il y a un an, consistent principalement en la limitation des déplacements et la fermeture des commerces dits "non-essentiels". L'attestation recense quinze motifs de sortie, valables dans un rayon de 10 kilomètres autour du domicile pour certains (dont les promenades) et 30 kilomètres pour d'autres (dont les achats).

L'attestation de déplacement dérogatoire est obligatoire pour se déplacer durant le couvre-feu de 19 heures à 6 heures sur l'ensemble du territoire.

Les attestations sont disponibles sur le site du ministère de l'Intérieur.

Cliquez ici pour y accéder. Un simple justificatif de domicile pourra vous être demandé pour les déplacements de moins de 10km.

De plus, les personnes résidant dans les départements n'étant pas soumis à des mesures renforcées ne peuvent entrer dans les départements soumis à des mesures renforcées au-delà d'un périmètre défini par un rayon de 30 km autour de leur lieu de résidence que pour les motifs signalés par un astérisque sur la présente attestation ainsi que dans le cadre de déplacements de longue distance conduisant seulement à un transit par une zone soumise à des mesures renforcées.

Contrairement aux deux premiers confinements, on peut rester à l'extérieur aussi longtemps qu'on veut, puisqu'on risque davantage d'attraper la COVID-19 à l'intérieur que dehors.

L'attestation dérogatoire applicable partout en France pour le couvre-feu, elle reste en vigueur. "Finalement, ça va être mieux qu'avant puisqu'on va gagner une heure le soir, avec le couvre feu à 19 h", dit Louise, prof de yoga à Paris. Les gens sont plutôt respectueux. "Beaucoup sont contents de travailler ".

FRANCE-PRESSE Des gens font une promenade dans une rue piétonne de Paris
FRANCE-PRESSE Des gens font une promenade dans une rue piétonne de Paris

Par ailleurs, le gouvernement a précisé quels commerces resteraient ouverts dans les seize départements.

Fleuristes, chocolatiers (Pâques oblige), magasins de musique, coiffeurs ou cordonniers font partie de cet inventaire à la Prévert.

En vertu des nouvelles restrictions, il est désormais interdit de sortir des départements concernés, sauf pour " motif impérieux ". Selon le gouvernement, cela porte à 90.000 le nombre de commerces désormais fermés.

Pas de quoi convaincre le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, qui a fustigé sur Europe 1 " la folie bureaucratique ".

En revanche, les écoles et collèges resteront ouverts normalement mais les lycées basculeront tous en "demi-jauge".

Reste à savoir si cela suffira.

" D'autres départements ou régions vont probablement entrer dans ce type de dispositif dans les 15 jours ou trois semaines", a pronostiqué dans Nice-Matin un membre du Conseil scientifique qui guide le gouvernement, Olivier Guérin.

Recommande: