Covid-19 : un confinement sept jours sur sept en Île-de-France ?

18 Mars, 2021, 21:29 | Auteur: Lynn Cook
  • Commerces non-essentiels sorties limitées nouveau couvre-feu la France prend de nouvelles mesures et parle de troisième vague

Jean Castex a employé le terme de "troisième vague": "la progression de l'épidémie accélère nettement". Interrogé, Pierre Ricordeau, directeur de l'ARS Occitanie indique à La Dépêche que le Gard pourrait notamment passer sous "surveillance renforcée": le préfet pourrait y prendre des mesures pour les centres commerciaux, décider de plus de contrôles ou de la mise en place de confinements locaux type Pas-de-Calais mais rien d'automatique. Le variant britannique représente les trois quarts des contaminations.

Un an jour pour jour après l'annonce du premier confinement, le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran tiendront une nouvelle conférence de presse jeudi 18 mars, pour annoncer de nouvelles restrictions: "Dans un certain nombre de territoires " comme affirmé par le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal ce mercredi, à la sortie du conseil des ministres. Le chef d'Etat a promis des "décisions pragmatiques, proportionnées, territorialisées, nécessaires", tandis que Jean Castex a évoqué plusieurs scénarios devant les parlementaires mercredi: un confinement le week-end, un confinement comme au mois de novembre ou un confinement comme celui du printemps 2020. "La situation se dégrade".

Les écoles et collèges ouvriront normalement, mais les lycées basculeront tous en " demi-jauge " dans les 16 départements concernés. Les activités sportives et physiques pourront reprendre normalement sur le temps scolaires. Quant aux activités sportives extra-scolaires en plein air des mineurs, elles sont maintenues. "Et cela se vérifie dans les chiffres de nos services de réanimation", précise le Premier ministre. Mais la mesure est étendue aux librairies et aux disquaires. Mais comme pour le deuxième confinement, dans les hypermarchés et les supermarchés, les rayons qui vendent des produits non essentiels ne seront plus accessibles.

Le président a choisi de maintenir le régime actuel, avec un couvre-feu entre 18 heures et 6 heures du matin, et la fermeture de tous les établissements de vie sociale, tels que les bars, les restaurants, les cinémas, les théâtres, les salles de spectacle, les musées ou les salles de sport. Il faudra se munir d'une attestation de sortie dérogatoire. Cet assouplissement veut, notamment, tenir compte du passage à l'heure d'été. Les modalités de ces nouvelles restrictions sont encore à définir tandis que le gouvernement poursuit ses consultations avec les élus locaux dans la journée.

Les six millions d'habitants des Hauts-de-France ne pourront pas circuler en dehors de la région. Les déplacements inter-régionaux seront en revanche interdits, sauf pour motif impérieux ou professionnels.

Jean Castex demande aux entreprises et administrations qui le peuvent de mettre de pousser au maximum le télétravail pour le mettre en place "au moins quatre jours sur cinq" afin de limiter les risques de contamination au travail.

Recommande: