Le Danemark suspend l'utilisation du vaccin d'AstraZeneca — Coronavirus

11 Mars, 2021, 16:22 | Auteur: Lynn Cook
  • L’Agence nationale de la santé danoise a annoncé jeudi que le Danemark avait suspendu l’inoculation du vaccin d’AstraZeneca pour au moins deux semaines

La Belgique enquête pour savoir si l'envoi en question a également été livré dans notre pays. L'Autriche, l'Estonie, la Lituanie, la Lettonie et le Luxembourg avaient suspendu un lot de vaccins AstraZeneca, mais pas le vaccin dans son ensemble, après le décès d'une infirmière de 49 ans qui a succombé à de graves troubles de la coagulation sanguine, quelques jours après l'avoir reçu.

Copenhague prévoit désormais d'avoir vacciné sa population adulte mi-août, contre début juillet annoncé précédemment, indique l'autorité sanitaire.

"Nous avons été clairs sur le fait que (le vaccin) est à la fois sûr et efficace", a déclaré un porte-parole du Premier ministre Boris Johnson à la presse, ajoutant: "Lorsque les gens sont invités à se présenter pour le recevoir, ils doivent le faire en toute confiance".

L'Agence européenne du médicament (EMA) a lancé une évaluation du lot ABV5300 du vaccin anti-Covid d'AstraZeneca suite à la suspension par l'autorité nationale autrichienne.

L'utilisation du vaccin AstraZeneca a été suspendue jeudi 11 mars au Danemark, en Islande et en Norvège, par précaution et jusqu'à nouvel ordre, sur des craintes de troubles de la coagulation, après la formation de caillots sanguins chez des personnes vaccinées. Elle rappelle néanmoins que, pour l'heure, "on ne peut pas conclure à l'existence d'un lien entre le vaccin et les caillots sanguins". "Mais avec l'Agence danoise des médicaments, nous devons réagir aux informations faisant état d'éventuels effets secondaires graves, à la fois au Danemark et dans d'autres pays européens", a-t-il justifié.

L'Agence des médicaments danoise attend de son côté de plus amples investigations de l'EMA.

Une enquête préliminaire de l'Agence européenne des médicaments (EMA) a souligné qu'il n'existait aucun lien entre le vaccin d'AstraZeneca et un décès enregistré en Autriche. En date du 9 mars, vingt-deux cas de thrombose avaient été signalés pour plus de trois millions de personnes vaccinées dans l'Espace économique européen, selon l'agence européenne.

Cette suspension, réévaluée d'ici deux semaines, chamboule le calendrier de la campagne d'immunisation danois.

L'entreprise anglo-suédoise a déclaré jeudi être au courant de la décision de l'autorité sanitaire danoise.

Décrié au moment de sa première autorisation, temporairement invalidé dans certains pays en raison d'un manque de données sur son efficacité chez les plus de 65 ans, puis finalement réhabilité, l'AstraZeneca connait de nouvelles difficultés. "La sécurité du vaccin a fait l'objet d'une étude approfondie lors des essais cliniques de phase 3 et les évaluations par les pairs confirment que le vaccin est généralement bien toléré", a souligné la société pharmaceutique dans un bref communiqué.

Recommande: