Alerte au tsunami déclenchée suite à un seïsme — Nouvelle Calédonie

05 Mars, 2021, 09:18 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Une vague de un à trois mètres va impacter l'ensemble de la Nouvelle-Calédonie

L'épicentre se situe à une profondeur de 19,4 km, à une centaine de kilomètres des îles Kermadec, des îles inhabitées qui font partie de la Nouvelle-Zélande. Des vagues importantes ont été redoutées, et les populations ont été appelées à évacuer le littoral. La Nouvelle-Zélande émet une 3e alerte au tsunami - terrestre et maritime.

Les îles du Pacifique ont regardé avec anxiété l'océan, ce vendredi 4 mars.

Moins d'une heure après que le séisme a été enregistré, une alerte au tsunami a été lancée.

La Nouvelle-Zélande a été la première à annuler son ordre d'évacuation des heures plus tard, peu après 19 h HE jeudi, déclarant " les plus grosses vagues sont maintenant passées ". Sa magnitude: 8,1. D'autres secousses ont été enregistrées avant dans la région. Une alerte au tsunami en a découlé pour le pays, tandis que les autorités ont évoqué un risque avéré pour la Nouvelle-Calédonie. Même le Pérou et le Chili, en Amérique du Sud, ont émis en alerte, sans ordonner d'évacuation. Les autorités ont conseillé aux habitants des zones côtières de se déplacer immédiatement sur les hauteurs.

Carte du Centre d'alerte au tsunami du Pacifique, avec en mauve les destinations potentiellement menacées par des vagues pouvant aller jusqu'à 1 mètre. Il faut que les gens quittent les plages et arrêtent toute activité nautique. "L'alerte tsunami a été levée à 11h35 dans le Nord" indique la sécurité civile. À 10h30, en Nouvelle-Calédonie, aucune vague importante n'était encore signalée.

"Sur les îles Wallis et Futuna, l'alerte a été retirée à 11 h 38 (18 h 38 HE jeudi)". ", enjoignait l'Agence nationale de gestion des situations d'urgence".

Tôt ce vendredi matin (heure de La Réunion), le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu a indiqué que "l'alerte tsunami est levée sur l'ensemble des territoires français du Pacifique".

Toutefois, l'océan reste scruté avec attention malgré ces premiers soulagements. "Malgré des hauteurs de montée des eaux constatées inférieures aux prévisions, le laboratoire de géophysique de Tahiti restait en alerte".

Recommande: