Un adolescent de 13 ans meurt après une nouvelle rixe dans l’Essonne

26 Février, 2021, 13:43 | Auteur: Jonathan Ford
  • France une collégienne de 14 ans tuée d’un coup de couteau lors d’une rixe entre bandes

"Le pronostic vital " n'est plus engagé " pour l'adolescent de 13 ans grièvement blessé à la gorge mardi lors d'une rixe entre bandes de jeunes ayant abouti à la mort d'un garçon de 14 ans à Boussy-Saint-Antoine, dans l'Essonne, a indiqué ce mercredi 24 février le parquet d'Évry".

Des renforts. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, accompagné par la ministre de la Fonction publique Amélie de Montchalin, s'est rendu à Dourdan mardi.

La veille, également dans l'Essonne, une collégienne de 14 ans était décédée suite à une bagarre entre deux bandes à Saint-Chéron, près d'Etampes. Un adolescent de 13 ans, touché au ventre à l'arme blanche, est mort. Benjamine d'une fratrie de quatre enfants, elle était scolarisée au collège de Dourdan dans une "classe relais", accompagnement qui permet de lutter contre le décrochage scolaire. Interrogé sur BFMTV, le président du conseil départemental de l'Essonne François Durovray précise que Lilibelle avait été "exclue de son établissement de Saint-Chéron" et était "en procédure d'exclusion sur l'établissement de Dourdan". Ce qui porte le nombre de gardés à vue à sept personnes.

Selon une source policière, les six jeunes interpellés après les faits ont 17 ans et celui qui s'est rendu à la police en se présentant comme l'auteur du coup mortel est âgé de 15 ans. "Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agirait de deux bandes issues de deux quartiers de communes toutes proches".

Prise en charge par les pompiers et hospitalisée, Lilibelle Galazzo a finalement succombé à ses blessures dans la nuit de lundi à mardi à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre, dans le Val-de-Marne.

Une enquête a été ouverte pour meurtre sur mineur de 15 ans et violences en réunion et confiée à la section de recherches de Paris, a indiqué la procureure de la République Caroline Nisand.

Selon nos informations, l'une des bandes provenait d'Epinay-sous-Sénart, tandis que l'autre arrivait de Quincy-sous-Sénart. Six jeunes, âgés de 13 à 16 ans, sont en gardes à vue.

"Selon le préfet de l'Essonne, Éric Jalon, 91 rixes ont été recensées en 2020 dans le département, contre 56 en 2019".

Depuis mardi, 60 gendarmes supplémentaires ont été déployés à Saint-Chéron et 30 policiers à Boussy-Saint-Antoine.

Recommande: