Un séisme de magnitude 7 au large de Fukushima — Japon

14 Février, 2021, 12:40 | Auteur: Sue Barrett
  • En 2011 le tremblement de terre survenu dans la région de Fukushima avait fait près de 18 000 victimes

Un séisme sous-marin de magnitude 7.0 a eu lieu samedi au large du nord-est du Japon peu après 23H00 heures locales (15H00 HB), et a été fortement et longuement ressenti également à Tokyo, mais aucune alerte tsunami n'a été déclenchée.

Tepco, l'opérateur de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi gravement accidentée en mars 2011, a déclaré dans un tweet qu'il surveillait l'impact du séisme sur ses installations.

L'Agence météorologique japonaise (JMA) avait d'abord évalué la magnitude du séisme à 7,1, avant de la réviser à la hausse quelques heures plus tard. L'Institut américain de géophysique (USGS) a enregistré une magnitude de 7,1 avec une profondeur de 51 km. "La secousse a été tellement forte que j'ai été vraiment eu peur pour ma sécurité", a témoigné dimanche auprès de l'AFP Masami Nakai, un responsable municipal de la petite ville de Soma, dans la préfecture de Fukushima. La compagnie Tokyo Electric Power a indiqué samedi que 620.000 foyers étaient privés d'électricité dans Tokyo et ses alentours.

Le principal dégât matériel visible pour le moment était un glissement de terrain ayant abîmé une autoroute dans le département de Fukushima. Des images aériennes télévisées ont également montré un autre glissement de terrain sur un circuit de course dans un endroit reculé.

Un violent séisme s'est produit au large du Japon.

Le gouvernement continuait dimanche d'évaluer le bilan des dégâts, faisant état de huit structures endommagées, principalement des maisons, tandis que des médias locaux évoquaient de dizaines de bâtiments avec des plafonds écroulés ou des tuyauteries éventrées. À Fukushima, ce sont 63.500 foyers qui étaient plongés dans le noir.

Plus de 250 personnes se sont réfugiées dans des centres d'évacuation dans la nuit, mais la plupart étaient à présent rentrées chez elles, a ajouté M. Kato.

Le Japon possède des constructions parmi les plus sûres du monde.

Recommande: