Les musulmans du monde saluent une décision de Joe Biden — Immigration

03 Février, 2021, 22:47 | Auteur: Lynn Cook
  • Joe Biden ordonne de passer en revue tous les freins à l'immigration légale

Ce mardi 2 février, il a signé trois décrets présidentiels sur l'immigration. La dernière administration a littéralement arraché des enfants des bras de leurs familles (...) sans plan d'aucune sorte pour les réunir " ultérieurement, a-t-il dénoncé.

La plupart de ces réformes seront pilotées par le ministre délégué à la Sécurité intérieure (DHS).

Ce fils de réfugiés cubains, né à la Havane il y a 61 ans et arrivé bébé sur le sol américain, est le premier Hispanique à prendre la tête de ce ministère tentaculaire qui supervise, notamment, la politique migratoire des États-Unis. Face au tollé, le gouvernement républicain y avait renoncé, mais des centaines d'enfants n'ont jamais retrouvé leurs parents. Joe Biden a nommé Alejandro Mayorkas à ce poste, et le Sénat doit se prononcer à la mi-journée sur son choix. Le deuxième décret dédié aux pays d'origine des migrants a également pour objectif de remettre en place les voies d'immigration légale à la source.

" La coopération internationale est essentielle pour garantir un processus migratoire sécurisé, ordonné et humain", a précisé le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken dans un communiqué, assurant que les États-Unis travailleraient avec l'Amérique centrale pour " garantir l'unité des familles ". Avec le troisième décret, l'intégration des migrants installés légalement aux Etats-Unis sera facilitée.

Le président Joe Biden veut faciliter la naturalisation des neuf millions de migrants éligibles à la citoyenneté américaine.

Joe Biden veut réunir les familles de migrants séparées par l'administration Trump
Biden veut effacer « la honte » de la séparation de familles de migrants

Dès son premier jour à la Maison Blanche, le président avait envoyé des gages à l'aile gauche du parti démocrate qui attend un virage à 180 degrés en matière d'immigration, après quatre années consacrées à verrouiller les frontières des Etats-Unis.

Joe Biden continue de détricoter la politique de son prédécesseur.

"Je pense que c'est une question qu'il faudrait plutôt poser aux élus républicains du Congrès", a-t-elle ajouté, évoquant les pressions longtemps exercées, par tweets interposés, par l'ancien président sur tel ou tel élu de son propre camp.

Le bannissement de Donald Trump de Twitter rend-il le début de mandat de Joe Biden plus facile? Selon lui, ses mesures " sont des recettes pour un désastre et vont créer un afflux vers la frontière ".

Interrogée sur cette question - légitime - lors de son point de presse quotidien, Jen Psaki, porte-parole de la Maison Blanche, a esquivé.

Recommande: