General Motors veut produire des véhicules exclusivement électriques d'ici 2035

03 Février, 2021, 07:00 | Auteur: Aubrey Nash
  • GM ne vendra plus de véhicules à essence à compter de 2035

Le constructeur automobile américain General Motors a annoncé jeudi qu'il "aspirait" à ne plus construire de voitures avec des pots d'échappements à émissions polluantes d'ici 2035, y compris les 4x4 et les pick-up. Le groupe, qui a vendu pendant des décennies d'imposants véhicules pétaradants, prévoit par ailleurs que toutes ses activités atteignent la neutralité carbone d'ici à 2040. "Cela demandera la collaboration du reste du secteur, des gouvernements du monde et des clients".

Quand la suppression des émissions ne sera pas possible, GM les compensera par des crédits carbone ou la capture du carbone, a affirmé sa patronne, Mary Barra. C'est pourquoi il est si important d'accélérer vers un avenir dans lequel chaque véhicule que nous vendons est un véhicule à émission zéro. "Mais il est également essentiel que nous réduisions les émissions de nos opérations dans le monde - depuis les usines de fabrication que nous gérons à l'énergie que nous utilisons pour produire ces véhicules ".

Cette déclaration, très forte en sens compte tenu de la stature de General Motors, s'inscrit dans un imposant plan d'électrification de 27 milliards US qui fera naître 30 modèles électriques d'ici 2030.

Le futur Chevrolet Bolt EUV
Comment General Motors entend rattraper son retard dans la voiture électrique

Pour mettre en place ce projet, le constructeur américain a travaillé en partenariat avec l'association de protection de l'environnement EDF (Environmental Defense Fund) pour mettre en place ses objectifs ainsi qu'une partie des moyens pour y parvenir.

Le groupe avait aussi renoncé en novembre à soutenir l'administration Trump dans son effort visant à ôter à la Californie le droit de fixer ses propres normes en matière de pollution automobile.

Recommande: