Les manettes Nintendo s’usent trop vite, la Commission européenne saisie

31 Janvier, 2021, 22:54 | Auteur: Lynn Cook
  • Usure de manettes Nintendo : les recours de consommateurs s’étendent au niveau européen

La BEUC souhaite qu'une enquête à l'échelle européenne soit menée sur ce problème et que Nintendo se voie contrainte d'y accorder rapidement de l'attention.

Après une plainte en France contre Nintendo, accusé de vendre des manettes pour sa console de jeux Switch qui s'usent trop vite, des associations de défense des consommateurs veulent donner au dossier une dimension européenne, ont-elles annoncé mercredi.

La directrice générale du BEUC, Monique Goyens, a déclaré: "Les consommateurs s'attendent à ce que les produits qu'ils achètent soient efficaces pour une durée raisonnable, pas à devoir payer cher pour des réparations au bout d'un laps de temps si court". Cela génère selon elle des quantités déraisonnables de déchets électroniques entrant en contradiction avec le Pacte Vert pour l'Europe.

Contacté par l'AFP, Nintendo n'était pas en mesure de réagir dans l'immédiat.

Après avoir porté plainte pour obsolescence programmée contre Nintendo en France, l'UFC-Que Choisir se joint à huit autres associations de consommateurs européennes faisant partie du BEUC (Bureau européen des unions de consommateurs) pour alerter la Commission européenne au sujet du fameux Joy-Con Drift. Le problème, on s'en doutait vues les plaintes déposées notamment aux Etats-Unis depuis 2019, n'est pas franco-français, et près de 25000 consommateurs ont ainsi fait part de leur expérience du Joy-Con Drift avec leurs manettes: - 60% des consommateurs indiquent que le problème survient environ un an après l'achat - 25% des consommateurs disent en souffrir dans les 6 mois suivants l'achat de la console Une "alerte externe"?

Le Bureau Européen des Unions de Consommateurs (BEUC) "demande qu'une enquête soit lancée au niveau européen sur cette question et que Nintendo soit obligé de remédier d'urgence aux défaillances prématurées de son produit", vendu dans le monde à plus de 68 millions d'unités, selon un communiqué de l'organisation.

En attendant, les manettes défectueuses devraient être réparées gratuitement et les consommateurs devraient être informés de leur durée de vie limitée, a-t-il ajouté. Ils reprochent à Nintendo d'avoir recours à des pratiques commerciales trompeuses, agressives et déloyales.

D'ailleurs, vous pouvez toujours entrer en contact avec eux si vous êtes concernés ou même lire un guide pour exiger une réparation gratuite de vos Joy-Con.

Recommande: