Des banderoles contre la direction de l’OM à Marseille

30 Janvier, 2021, 20:12 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Mandaté par un investisseur américain souhaitant racheter l'OM l'avocat Me Thierry Granturco a annoncé avoir été éconduit par l'entourage de Margarita Louis-Dreyfus la propriétaire du club

Plusieurs centaines de supporters sont venus exprimer leur colère suite aux mauvais résultats du club.

Le match Marseille-Rennes n'aura pas lieu ce samedi 30 janvier à 21h. Des dégradations sont à signaler.

"JHE: Pas de Marseillais à l'OM?" Une information qui a visiblement laissé de marbre les supporters qui attendent une réaction de leur équipe, 6 de Ligue 1 (avec un match en moins) et pour le moment écartée de la course à la Ligue des champions. La manifestation a débuté dans la traverse de la Martine, qui mène à la Commanderie, le centre d'entraînement. C'est aussi ce que montrent des images diffusées par la chaîne RMC Sport sur Twitter. Selon La Provence, après intervention des forces de l'ordre et des pompiers, la tension est retombée et les supporters mécontents ont quitté les lieux, malgré quelques échanges avec les policiers. La préfecture de police des Bouches-du-Rhône rapporte ainsi que des supporters marseillais "ont violemment pris à partie des policiers présents". Sur place, entre 100 et 200 ultras ont utilisé des fumigènes et des pétards pour manifester leur agacement et certains d'entre-eux seraient parvenus à faire intrusion dans le complexe où doit se trouver l'effectif un jour de match. Pour Marseille, c'est une nouvelle péripétie de plus, dont les hommes d'André Villas-Boas se seraient sûrement passés.

"Suivez AVB, cassez-vous tous!" Les Ultras ont également affiché des banderoles dans différents lieux de la ville.

Frank McCourt n'échappe pas aux griefs, le propriétaire américain de l'OM étant qualifié de " King des guignols " par l'une des banderoles. La pression sur la direction du club et les joueurs s'accentue.

Recommande: