L'interdiction respectée à La Réunion — Circulation inter-files

29 Janvier, 2021, 08:34 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Un embouteillage à Paris le 16 septembre 2020

Une expérimentation menée sur 11 départements dans l'hexagone se termine le 31 janvier prochain. Cette pratique n'est actuellement pas autorisée par le code de la route. Cependant, elle est tellement répandue sur le périphérique parisien et les axes importants des grandes villes qu'en 2016, les autorités en accord avec la sécurité routière avaient décidé de l'autoriser pendant une période expérimentale de quatre ans. C'est en tout cas ce qui a été annoncé hier matin par la délégation à la Sécurité routière.

En attendant, cette publication les conducteurs de cyclos, motos et autres scooters à trois-roues seront verbalisés et devront payer une amende de: 135 € précise Ouest-France. "Les conclusions (.) ne permettent pas de pouvoir intégrer aujourd'hui la circulation inter-files dans le Code de la route ". Mais, pour la délégation à la sécurité routière, le bilan de l'accidentalité est "décevant".

Un rapport "montre que l'accidentalité des deux-roues motorisés a augmenté de 12 % sur les routes où l'expérimentation de la circulation inter-files (CIF) a eu lieu alors qu'elle a baissé de 10 % sur les autres routes des départements concernés", déclare l'institution dans un communiqué rapporté par 20 minutes.

Le but de l'expérimentation était de savoir si circulation interfiles est dangereuse.

En ce sens, Marie Gautier-Melleray, déléguée interministérielle à la Sécurité routière, a demandé "une nouvelle expérimentation avec des règles adaptées afin de pérenniser cette pratique en toute sécurité ".

Ce texte pourrait notamment intégrer une communication adaptée pour améliorer la pédagogie de tous les usagers de la route sur cette question.

Recommande: