Accord avec BioNTech pour produire son vaccin — Sanofi

29 Janvier, 2021, 01:14 | Auteur: Aubrey Nash
  • Sanofi va produire des flacons multidoses du vaccin à base d'ARN messager contre le Covid-19 développé par BioNTech et Pfizer

Le vaccin contre le COVID-19 développé par Pfizer avec BioNTech semble perdre seulement une infime partie de son efficacité contre un virus génétiquement modifié en laboratoire avec trois mutations décelées chez le variant sud-africain du coronavirus, selon une étude supervisée par la firme américaine. "L'accord d'aujourd'hui est une étape essentielle qui témoigne de la volonté du secteur pharmaceutique de mobiliser toutes ses forces vives pour lutter contre cette pandémie", a déclaré Paul Hudson, Directeur Général de Sanofi.

"Les premiers lots de vaccins seront distribués par les installations de production de Sanofi situées à Francfort à partir de l'été 2021", a indiqué Sanofi dans un communiqué, précisant que ces doses seront destinées à l'Union européenne.

Les laboratoires doivent affronter des cadences élevées pour satisfaire la demande et ont pour certains, dont Pfizer et BioNTech, dû faire face à des retards.

L'accord sur les vaccins contre le Covid-19 passé entre Sanofi et Pfizer/BioNTech soutient la commande de 600 millions de doses de l'Union européenne et va la rendre "réalisable", a déclaré mercredi la ministre française déléguée à l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher.

En réponse, le PDG d'AstraZeneca, Pascal Soriot, a assuré mardi soir au Figaro que son groupe " ne pren (d) certainement pas de vaccins aux Européens pour les vendre ailleurs avec profit " mais mis en avant des soucis de production qu'il a fallu régler. Cela s'ajoutait au contrat déjà conclu portant sur 300 millions de doses du vaccin, autorisé depuis le 21 décembre par la Commission européenne. Ce candidat vaccin fait appel à la même technologie de protéine recombinante que celle utilisée dans les vaccins de Sanofi contre la grippe saisonnière, combinée à la technologie de production d'adjuvant à usage pandémique de GSK, a expliqué Sanofi. En tout premier lieu, nous allons pour ce faire poursuivre le développement de nos propres candidats-vaccins contre la COVID-19, parallèlement à cette collaboration industrielle.

"Pour développer un vaccin il faut une dizaine d'années". Il affirme que le vaccin de Sanofi sera prêt "à l'automne" et que cela n'est pas grave.

Recommande: