Biden impose des restrictions à l'entrée des étrangers

27 Janvier, 2021, 09:40 | Auteur: Aubrey Nash
  • Paix au Moyen-Orient situation au Liban: Biden et Macron promettent

"Je pense que cela doit arriver", a simplement glissé le nouveau président américain, lors d'un bref entretien accordé à la chaîne télé au sein de l'aile Ouest de la Maison Blanche.

"Avec ces achats, la moitié étant constituée du vaccin de Pfizer et l'autre moitié de celui de Moderna, " les Etats-Unis auront assez de doses pour vacciner totalement 300 millions d'Américains d'ici la fin de l'été", soit la " totalité " de la population, a expliqué la présidence dans un communiqué. La mesure a été ensuite étendue aux pays européens le 14 mars.

"Le programme de vaccination était dans une situation pire que nous l'avions anticipé", a-t-il lancé dans une pique à son prédécesseur.

Pour accélérer les vaccinations, les Etats américains devraient recevoir 10 millions de doses par semaine, contre 8,6 millions actuellement, pendant les trois prochaines semaines au moins, a par ailleurs annoncé la Maison Blanche.

Les tensions raciales se sont exacerbées durant les quatre années tumultueuses du mandat présidentiel de Donald Trump, mais Joe Biden a dit penser que la grande majorité des Américains croyaient en l'égalité.

Cette décision du président démocrate fait partie du plan de lutte de la nouvelle administration contre l'épidémie de Covid-19 qui flambe dans le pays le plus touché au monde, tant en termes d'infections (25,1 millions) que de décès (plus de 419.000).

"C'est un effort de guerre", a-t-il souligné mardi, affirmant que l'objectif final de son gouvernement était de "battre le Covid-19".

En attendant, "ce sont les masques, pas les vaccins, qui sont la meilleure défense", a ajouté le président, qui tente de convaincre la population à se protéger le visage pendant 100 jours pour endiguer la propagation du coronavirus, dans un pays qui compte encore de nombreux opposants au masque.

Recommande: