Gérard Louvin : le célèbre producteur accusé de viol par son neveu

25 Janvier, 2021, 20:59 | Auteur: Sue Barrett
  • Le producteur de télévision est âgé de 74 ans et a produit de nombreuses émissions

48 ans, a déposé plainte début janvier contre le mari de son oncle, Daniel Moyne, pour "viol par ascendant sur mineur de 15 ans", et contre Gérard Louvin pour "complicité", a appris l'AFP auprès de son avocat. Europe 1 fait le point sur ce que l'on sait de ces accusations. Il accuse le mari de son oncle de viols réguliers pendant quatre ans. Ces actes se seraient produits au domicile du couple Louvin/Moyne, mais également dans le sous-sol de la maison des parents d'Olivier A.

Ce n'est pas la première fois que son neveu dénonce ces faits: en 2014, il avait témoigné dans une enquête concernant le fils adoptif du producteur. Un jugement insupportable pour l'avocat d'Olivier, Pierre Debuisson. Si les faits peuvent être prescrits, le conseiller explique que cette plainte: "permet à mon client de formaliser, sur le plan judiciaire, et quelle que soit l'issue donnée, la possibilité de se voir reconnaître son statut de victime. C'est un élément essentiel pour pouvoir entamer un processus de reconstruction personnelle, mais aussi pour savoir s'il y a eu d'autres victimes".

Des vérifications vont avoir lieu: "Il s'agira de vérifier s'ils sont identiques à ceux qui avaient déjà été dénoncés par le plaignant en 2015, faits qui avaient alors donné lieu à une enquête préliminaire, finalement classée sans suite le 5 septembre 2016 du fait de l'acquisition de la prescription de l'action publique", a ajouté le parquet de Paris. Le couple de producteurs quand à lui nie ces accusations d'inceste et dénoncent un chantage.

Me Ayela estime aussi que le producteur " est victime d'un chantage permanent à l'argent de la part d'Olivier, parce qu'il pense que Gérard est très riche, donc il lui demande de l'argent sous peine de déposer plainte.

" Gérard Louvin conteste avoir par passivité ou complicité laissé faire quoi que ce soit, et encore moins avoir encouragé quoi que ce soit". Récemment, il a pris un avocat qui a demandé 750 000 euros. Quant à la conseil de Daniel Moyne, Me Céline Bekerman, elle assure que ce dernier "nie évidemment les accusations en bloc".

Recommande: