Coronavirus : Emmanuel Macron annonce des mesures pour les étudiants (vidéo)

24 Janvier, 2021, 21:29 | Auteur: Aubrey Nash
  • Le président Emmanuel Macron s'exprime devant le centre de nanosciences et de nanotechnologies du plateau de Saclay le 21 janvier 2021

Il se rendra à la Maison des étudiants, où il échangera avec des étudiants sur les problématiques liées à la crise sanitaire, en présence de Frédérique Vidal.

Privés depuis plus de 2 mois de cours en présentiel, contrairement aux élèves des lycées, des classes prépa ou des BTS, de nombreux étudiants éprouvent un sentiment d'injustice. Une mesure qui devrait contribuer à sortir les étudiants de la solitude dans laquelle ils sont depuis la mois de mars 2020. Aujourd'hui j'ai reçu mon premier cours en PDF et 'débrouillez vous avec ça'. Il ne doit pas y avoir plus de 20% présent en même temps.

Face aux mobilisations des étudiants cette semaine, Emmanuel Macron annonce des aides. "Nous donnons sa chance à ce (dispositif), il est possible que cette mesure permette de freiner la circulation du virus encore davantage dans notre pays", avait-il ajouté.

Le président français Emmanuel Macron a promis jeudi aux étudiants universitaires d'accélérer le retour à l'enseignement en présentiel et l'accès à deux repas par jour pour un euro pour les aider pendant le verrouillage.

Le président Macron s'entretient avec des chercheurs au Centre de nanosciences et de nanotechnologies du plateau de Saclay le 21 janvier 2021
Covid-19 : repas à un euro, chèque-psy, retour à l'université, les annonces de Macron pour les étudiants

Jeudi 21 janvier 2021, le président Emmanuel Macron a dévoilé un plan d'investissement national pour développer les technologies de l'informatique quantique et avoir une souveraineté technologique dans ce domaine. Il a aussi formulé le souhait que les étudiants puissent revenir suivre les cours en présentiel, " comme les salariés ", une fois par semaine, et qu'ils puissent bénéficier deux repas par jour à 1€ au restaurant universitaire. "Qu'ils soient boursiers ou non", a-t-il précisé sur Twitter. "On a des étudiants en détresse, et certains vont devoir se déplacer, faire des kilomètres pour venir une journée, c'est même pire". D'autant qu'au lendemain des manifestations qui, à l'appel de nombreuses organisations étudiantes, ont rassemblé des centaines de personnes dans nombre de grandes villes de France, l'opération ressemble à s'y méprendre à une tentative de désamorcer la colère qui monte.

Face à la détérioration de la santé mentale chez de plus en plus de jeunes, Macron a également confirmé la création d'un "chèque de psychologue" qui permettra aux étudiants de consulter un psychologue et de se faire soigner.

Des annonces toutefois insuffisantes aux yeux des syndicats. "C'est largement insuffisant", réagit la présidente du syndicat, Mélanie Luce, au micro d'Europe 1.

Recommande: