La FIFA menace les joueurs — Super League

21 Janvier, 2021, 23:19 | Auteur: Ruben Ruiz
  • La FIFA sanctionnera tout joueurs et clubs qui participeront à une Superligue. EFE

Un projet prit très au sérieux par la FIFA qui hausse le ton ce jeudi dans un communiqué et menace même les joueurs qui participeraient à ce projet de ne plus pouvoir jouer les compétitions dont elle est organisatrice comme la Coupe du Monde, La Copa America, la Coupe d'Afrique ou encore l'Euro.

Voilà maintenant quelques années que la création d'une Super League européenne fermée plane sur la tête des clubs. Celle-ci ne concernerait qu'une poignée de clubs historiques, comptant parmi les plus riches et les plus performants du continent. Toutefois, cette idée ne provient pas des instances européennes et mondiales, à savoir la Fédération internationale de football (FIFA) et de l'Union européenne des associations de football (UEFA). Les clubs européens les plus puissants, la Juventus Turin et le Real Madrid en tête, souhaitent créer une nouvelle compétition dans laquelle s'affronteraient les meilleures équipes avec l'objectif de dégager des revenus encore plus importants que ceux de la Ligue des Champions. Ils seront exclus des autres compétitions, dont la coupe du monde et l'Euro.

Jeudi, la FIFA et les six confédérations (AFC, CAF, Concacaf, CONMEBOL, OFC et UEFA) ont publié un communiqué pour exprimer leur opposition de principe et menacer les éventuels participants: "Une telle compétition ne serait reconnue ni par la FIFA ni par la confédération concernée". Les signataires sont Gianni Infantino (FIFA), Cheikh Salman bin Ebrahim Al Khalifa (président de l'AFC), Constant Omari (président par intérim de la CAF), Vittorio Montagliani (président de la CONCACAF), Alejandro Domínguez (président de la CONMEBOL), Lambert Maltock (président de l'OFC) et Aleksander Čeferin (président de l'UEFA). De ce fait, tout club ou joueur disputant une telle compétition se verrait refuser le droit de participer à une quelconque compétition organisée par la FIFA ou sa confédération. Tout le monde est prévenu. De ce fait, tout club ou joueur disputant une telle compétition se verrait refuser le droit de participer à une quelconque compétition organisée par la FIFA ou sa confédération.

"A cet égard, les confédérations reconnaissent la Coupe du monde des clubs de la Fifa comme l'unique compétition de clubs mondiale, tandis que la Fifa reconnaît les compétitions de club organisées par les confédérations comme les uniques tournois de clubs continentaux", poursuit le texte, condamnant donc tout projet privé.

"Toutes les compétitions doivent être organisées ou reconnues par les instances pertinentes à leur niveau respectif, par la Fifa au niveau mondial et par les confédérations au niveau continental", affirment les organisations. Ils permettent le succès de la discipline à l'international et sont à ce titre inscrits dans les statuts de la FIFA ainsi que des confédérations. Le football a une longue et fructueuse histoire grâce à ces principes.

Recommande: