Décès de Jean Graton, créateur de la bande dessinée Michel Vaillant

21 Janvier, 2021, 23:21 | Auteur: Sue Barrett
  • Jean Graton est mort « Michel Vaillant » perd son créateur

Jean Graton, qui avait créé le personnage de Michel Vaillant, est décédé jeudi à Bruxelles, à l'âge de 97 ans, après avoir "façonné une œuvre unique et admirable qui a émerveillé plusieurs générations de petits et grands lecteurs de bande dessinée".

Aujourd'hui, pas moins de 79 tomes racontent les aventures de Michel Vaillant, entre courses automobiles, affaires familiales et intrigues policières.

Cela ajouté à "son sens inné du mouvement et de la narration" ont fait de Michel Vaillant "une série exemplaire et respectée par tous les amoureux du sport auto".

Jean Graton est présenté comme le dernier monstre sacré de l'âge d'or de la BD franco-belge.

Ses amis et collègues s'appelaient Goscinny, Uderzo, Charlier, Peyo, Roba, Franquin, poursuit le communiqué.

Né à Nantes (ouest de la France) le 10 août 1923, Jean Graton a été élevé par un père dirigeant d'un club de moto qui l'emmenait aux 24 heures du Mans. À 8 ans, son premier dessin paraît dans le journal belge Le Soir: " c'était mon papa réparant sa moto ", se souvenait-il.

" Parmi les lecteurs de Michel Vaillant, plusieurs sont devenus pilotes ou journalistes de F1, parmi les plus grands " détaille un communiqué annonçant la triste nouvelle.

Arrivé à Bruxelles en 1947, il fait naître son héros Michel Vaillant pour la première fois dans le Journal de Tintin dix ans plus tard.

Dans l'atelier bruxellois de Jean Graton et de son fils Philippe, scénariste attitré de la série depuis 1994 (avec l'album La Piste de jade, n°57), l'atmosphère empreinte de sérénité tranchait avec la furia des planches rugissantes que l'on trouve dans les albums depuis sa création le 7 février 1957. Jean Graton a assisté aux courses à peu près partout dans le monde, se liant d'amitié avec les pilotes, les chefs d'écuries et les directions des circuits, accumulant des milliers de photos et de documents qui donnent à son travail le cachet de l'authenticité. Il avait le premier compris que, pour raconter, il fallait s'inspirer du réel, commentent les éditions Dupuis.

Jean Graton avait été fait Commandeur des Arts et des Lettres, en France, et Chevalier de l'Ordre de Léopold, en Belgique.

Jean Graton, créateur de la célèbre bande dessinée Michel Vaillant, s'est éteint jeudi à Bruxelles.

Recommande: