Vaccination : 500.000 nouveaux créneaux bientôt disponibles, promet Olivier Véran

20 Janvier, 2021, 19:24 | Auteur: Jonathan Ford
  • Covid-19 transparence promise sur les vaccins la France sous la menace du variant anglais

Alors que la France est passée sous couvre-feu dès 18 heures samedi pour endiguer une épidémie qui a fait 70 000 morts et qui est désormais face à la virulence de plusieurs variants du coronavirus, la campagne de vaccination va connaître une nouvelle phase importante aujourd'hui avec l'ouverture au vaccin de nouveaux publics.

L' écart durable avec la normalité est symbolisé par des chiffres spectaculaires publiés mardi matin 19 janvier: l'épidémie de COVID-19, qui a causé la mort de 71.342 personnes au total, a aussi entraîné en France une baisse de l'espérance de vie à la naissance de quasiment cinq mois pour les femmes (85,2 ans) et six mois pour les hommes (79,2), selon le bilan démographique 2020 de l'Insee, publié mardi 19 janvier.

Le couvre-feu national s'est ajouté à la fermeture des bars, restaurants et lieux culturels, en vigueur depuis la fin octobre, et sans perspective de réouverture dans l'immédiat.

Mercredi, jour d'un nouveau conseil de défense sanitaire, ce sont les stations de ski qui risquent de voir fondre comme neige au soleil leurs espoirs de remettre en route cet hiver les remontées mécaniques déjà fermées pendant les vacances de Noël.

Comparaison des différentes manières de porter des masques pour filtrer au maximum les particules.

De son côté, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a précisé la doctrine sur les masques, après de nouvelles recommandations du Haut conseil de la santé publique (HCSP) liées à la menace du variant anglais.

"La quasi-totalité des masques industriels", ce "qu'on appelle les masques grand public de niveau 1", reste valable, a déclaré sur France Inter Olivier Véran, qui a en revanche appelé à éviter "le masque artisanal qu'on fabrique chez soi avec la meilleure intention du monde". Et mardi, le nombre de nouvelles admissions en réanimation en 24 heures a dépassé les 300 pour la première fois depuis mi-novembre (315).

"D'autre part, "avant la fin de semaine", sur le site santé.fr, vous pourrez savoir combien il y a de doses dans votre centre de vaccination le plus proche et combien de doses ont été livrées", a promis Olivier Véran. En attendant, l'objectif de 2,4 millions de Français vaccinés d'ici fin février est bel et bien maintenu par l'exécutif.

Répondant aux maires mécontents, et notamment à Martine Aubry, qui évoquent une pénurie de doses et une répartition inégale selon les territoires, Olivier Véran a annoncé la publication "en toute transparence le nombre précis de doses dont chaque centre de vaccination dispose chaque semaine". "Nous sommes en flux tendu, c'est notre stratégie, c'est la stratégie de tous les pays qui vaccinent", a assuré plus tôt le ministre de la Santé, Olivier Véran, en marge d'une visite au CHU de Grenoble.

Cette semaine, 160 000 piqûres sont attendues dans les maisons de retraite et 330 000 vaccinations hors Ehpad. Ce mardi 19 janvier, celui-ci a annoncé la mise en place d'une liste d'attente pour les personnes éligibles qui souhaiteraient se faire vacciner.

Après les résidents des Ehpad, puis les soignants de plus de 50 ans, ce sont les personnes de plus de 75 ans, les personnes handicapées vulnérables, les professionnels dans les établissements accueillant des personnes âgées et présentant un risque de forme grave, et les professionnels et intervenants de santé à risque (dont pompiers et aides à domicile) qui vont pouvoir se faire vacciner dans des centres de vaccinatinon présents sur tout le territoire.

Il a rappelé qu'il n'y a " aucune autorisation d'utiliser le vaccin chez des enfants, dans un cadre classique ".

Recommande: