Coronavirus : Des experts recommandent la vitamine D pour prévenir les formes graves

20 Janvier, 2021, 15:32 | Auteur: Jonathan Ford
  • Un nombre croissant d’études scientifiques montre que la supplémentation en vitamine D pourrait contribuer à réduire l’infection par le Sars-CoV-2 ainsi que le risque de formes graves de Covid-19 de passages en

Dans un communiqué, publié ce lundi par le CHU d'Angers, 73 experts francophones et six sociétés savantes - l'Association française de lutte antirhumatismale, la Société française d'endocrinologie, la Société française de gériatrie et gérontologie, la Société française de pédiatrie, la Société française d'endocrinologie et diabétologie pédiatrique, la Société francophone de néphrologie dialyse et transplantation - recommandent la distribution de vitamine D à grande échelle.

40 à 50% de la population française manque de vitamine D, et ce chiffre grimpe à 80% chez les personnes de plus de 70 ans. "Bien qu'elle ne doive pas être considérée comme une arme du même niveau que la vaccination ou les gestes barrières, la supplémentation en vitamine D pourrait être un adjuvant utile pour contribuer à prévenir l'infection par le SARS-CoV-2", expliquent les auteurs.

"La prise de vitamine D est " sans risque " si les doses sont adaptées, cette substance étant " simple, sans danger, peu coûteuse, remboursée par l'Assurance maladie ".

[Mis à jour le 19 janvier 2021 à 18h15] Attention à ne pas se méprendre: la vitamine D n'est en rien le traitement miracle qui permettrait de se prémunir des formes graves du nouveau coronavirus.

L'équipe de chercheurs est partie du principe que la différence dans les taux de mortalité des différents pays touchés par le covid-19 ne pouvait pas uniquement s'expliquer par la répartition des âges dans la population ou la qualité des systèmes de santé. Selon cette étude, la carence en vitamine D serait également à l'origine du fameux " orage de cytokine " dont on a beaucoup entendu parler, cette réaction de défense immunitaire disproportionnée qui va jusqu'à provoquer le décès chez certains patients atteints du coronavirus. [.] Ceci expliquerait que les nourrissons qui reçoivent régulièrement de la vitamine D fassent des formes asymptomatiques de Covid-19 et moins de complications. Le dosage de la 25 (OH) D est alors nécessaire, et les modalités de supplémentation sont décrites dans les recommandations du Groupe de recherche et d'information sur l'ostéoporose (GRIO). "Des études françaises ont montré que chez les personnes âgées, celles qui reçoivent régulièrement des suppléments de vitamine D ont un risque diminué de 90% de faire une forme grave si elles contractent l'infection". Elle peut ainsi moduler "l'expression de l'ACE2 (utilisé par le Sars-CoV-2 pour infecter les cellules hôtes)". Mais les études scientifiques réalisées ces derniers mois vont toutes dans le même sens: la vitamine D aurait des vertus contre le Covid-19, avec un potentiel effet protecteur contre les infections développées lors d'une contamination au virus.

A souligner au passage qu'on retrouve la vitamine D dans l'alimentation courante comme le lait, les œufs, le poisson, mais également dans les rayons du soleil.

Recommande: