Vaccin Pfizer : les premiers effets indésirables observés en France par l'ANSM

16 Janvier, 2021, 12:48 | Auteur: Jonathan Ford
  • Philippe Marchi Maxppp

La cadence de la vaccination contre le Covid-19 augmente chaque jour en France.

Par ailleurs, " une trentaine de cas d'effets indésirables non graves en lien avec le vaccin Comirnaty ont été enregistrés dans la base nationale de pharmacovigilance", poursuit le communiqué. Aperçu dans notre diaporama. " Aucun effet indésirable immédiat n'a été constaté suite à la vaccination", et le patient ne présentait pas de signes physiques de réactions allergiques, a ajouté l'Agence.

Puis, probablement à partir de la fin du mois de février, les 15 millions de personnes âgées de 65 à 74 ans ainsi que les personnes à risque, pourront avoir accès à la vaccination. Mais le décès de cette personne aux "antécédents médicaux" et sous "traitement lourd" ne peut pas être imputé au vaccin selon l'Agence. Dans chacun des cas, il s'agit du vaccin de Pfizer/BioNTech commercialisé sous le nom de Comirnaty.

Recommande: