RDC : six rangers exécutés par des miliciens Maï-Maï

15 Janvier, 2021, 17:31 | Auteur: Lynn Cook
  • Des éco-gardes patrouillent dans le parc des Virunga en République démocratique du Congo e 17 juin 2012

Six éco-gardes ont été tués et un grièvement blessé dimanche, lors d'une attaque perpétrée par un groupe armé dans le parc national des Virunga au Nord- Kivu, selon l'administrateur de Rutshuru.

"Les Maï-Maï (milices) ont tendu une embuscade à Nyamitwitwi".

Les attaques précédentes contre des rangers ont été imputées à diverses milices qui se battent pour contrôler les terres et les ressources naturelles dans l'est du Congo. "Le bilan provisoire est de six gardes-parc tués et deux Maï-Maï sont tombés dans ces accrochages", a, pour sa part, déclaré Alphonse Kambale, fonctionnaire délégué du gouverneur dans le groupement de Nyamilima.

Le législateur provincial Elie Nzaghani a confirmé le décompte de Nyamitwitwi dans la province de Rutshuru. "Un groupe d'hommes armés a attaqué nos positions dans la région de Nyamitwitwi au milieu du parc national des Virunga", a déclaré Olivier Mukisya.

Ces victimes s'ajoutent au nombre de 21 gardes parc tués l'année dernière dans le parc national des Virunga. Situé au pied du volcan Nyiragongo, la zone protégée constitue le refuge des gorilles des montagnes. Il s'agit d'une réserve qui s'étend sur plus de 7 700 km2, parmi les paysages à l'histoire tourmentée de la province du Nord-Kivu, de Goma jusqu'au territoire de Beni, entre montagnes et forêts. Hélas, ils font souvent l'objet d'attaque, au risque de leur vie.

Recommande: