La piste criminelle privilégiée après l'incendie de l'émetteur des Cars — Haute-Vienne

15 Janvier, 2021, 21:29 | Auteur: Sue Barrett
  • Un émetteur radio est toujours hors-service. 1,4 million de personnes sont privées de certaines fréquences et des chaînes de la TNT

Les investigations sont toujours en cours sur la commune des Cars après l'incendie du pylône de l'émetteur de TDF qui permet de diffuser les antennes de Radio France dont France bleu Limousin et la télévision Hertzienne.

Le parquet a aussi rapporté "des tentatives d'incendie sur un troisième site", qui n'a pas été précisé. L'émetteur de franceinfo, situé dans la ville de Limoges, n'est lui pas concerné. Ces incendies ont mobilisé une vingtaine de pompiers ainsi que des agents du groupe d'intervention en milieu périlleux qui ont sécurisé la zone et réussi à maîtriser les flammes vers 22h00. Le feu s'est déclaré à une centaine de mètres de hauteur et s'est propagé par les gaines électriques.

L'incendie a été revendiqué par le "Comité pour l'Abolition de la 5G et Son Monde" (CLA5GSM) dans un courriel adressé au quotidien Le Populaire du Centre.

"Le sabotage de l'antenne des Cars " a eu lieu dans le cadre de l'opération "voix du vent et chants d'oiseaux ", d'après le comité.

"Malgré notre grand âge et notre connaissance de certains secrets, nous ne sommes pas puissantes, nous ne sommes qu'une poignée, pourchassées, terrifiées, mais nous vaincrons malgré notre faiblesse", est-il écrit. TDF a décidé de porter plainte. 1,4 million de personnes ne peuvent plus écouter France Bleu Limousin, France Bleu Périgord, France Inter, France Culture, et France Musique, ni regarder les chaînes de la TNT. La matinale de France Bleu Limousin a tout de même été lancée sur France 3 Nouvelle-Aquitaine, mardi de 7h à 8h40.

Recommande: