Des plateformes privées sélectionnées pour la prise de rendez-vous — Vaccination Covid

14 Janvier, 2021, 16:04 | Auteur: Jonathan Ford
  • Une résidente d'Ehpad attend de recevoir une injection du vaccin contre le Covid le 8 janvier à Asnières

Son concurrent Maiia, filiale du groupe d'informatique médicale Cegedim, assure que les inscriptions seront possibles "à partir de ce mercredi 13 janvier" pour une vaccination dès lundi 18, pour les patients âgés de plus de 75 ans, ainsi que les pompiers et aides-soignants de plus de 50 ans. La première solution, si toutefois vous disposez du matériel adéquat, c'est de vous connecter sur le site https://sante.fr/ouverture-de-la-carte-vaccination-covid.

Doctolib, Maiia et Keldoc sont les trois opérateurs choisis par l'État pour assurer la prise de rendez-vous des Français pour la vaccination contre le Covid-19.

La vaccination sera ouverte au plus de 75 ans le 18 janvier.

A partir de jeudi, il sera aussi possible de prendre rendez-vous par téléphone. "À partir de jeudi". Celui-ci permet de "prendre rendez-vous en ligne 24h/24 et 7j/7 pour les 2 injections de manières simultanée et en respectant les délais sanitaires", selon la plateforme, qui compte ouvrir les rendez-vous le 14 janvier. Toujours si vous êtes équipés, vous pouvez prendre rendez-vous avec les sites Internet Doctolib, Maiia et Keldoc. Une fois cette étape passée, la personne peut sélectionner un centre de vaccination à proximité de son domicile et un créneau horaire parmi ceux proposés.

Le leader français du secteur Doctolib annonce dans un communiqué sa sélection "comme partenaire officiel de l'État pour la prise de rendez-vous en ligne et la gestion des centres de vaccination ". Enfin, comme pour un rendez-vous médical classique, ils recevront un SMS de rappel.

Le cofondateur et président de Doctolib rappelle également que les médecins traitants ne sont pour l'instant pas autorisés à administrer le vaccin contre le coronavirus à leurs patients.

Le site n'est pas en panne: il est "bloqué volontairement et temporairement par le ministère de la Santé", le temps de répertorier tous les centres de vaccination, et "sera opérationnel demain", d'après le ministère, a rapporté un peu avant midi une journaliste de BFMTV.

Recommande: