Coupe d'Europe de rugby: feu rouge de Paris jusque début février

14 Janvier, 2021, 22:09 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Didier Lacroix président du Stade Toulousain

La recommandation gouvernementale de reporter les matches franco-britanniques à venir, afin de freiner la propagation du variant du Covid-19, fait planer l'ombre d'un "Frexit" sur les coupes d'Europe et le Tournoi des Six Nations.

L'EPCR, qui organise les compétitions européennes (Champions Cup et Challenge Cup), a officialisé ce lundi la suspension des Coupes d'Europe dont les troisième et quatrième journées de poules n'auront donc pas lieu fin janvier.

L'instance européenne rappelle que dans le contexte de la détection récente d'un nouveau variant du coronavirus, le gouvernement français a demandé aux clubs français de reporter leur participation aux tournois de l'EPCR lors du mois de janvier, "à la fois pour les matchs organisés en France et ceux qui devaient avoir lieu au Royaume-Uni et en Irlande". Cependant, l'EPCR s'est dite "déterminée à trouver une solution permettant de reprendre et de terminer" les compétitions "dès que possible".

Le Tournoi 2021, qui doit débuter le 6 février, est désormais aussi dans la balance, après une édition 2020 déjà très perturbée par la pandémie.

La Ligue Nationale de Rugby prend acte de l'officialisation par l'EPCR de la suspension des Coupes d'Europe, faisant suite aux directives du gouvernement français liées au risque sanitaire. "Une réunion spécifique sur le Tournoi des Six Nations se tiendra (.) en début de semaine", a confié le ministère des Sports.

Durant le week-end, le président de la Fédération française de rugby Bernard Laporte s'était voulu rassurant: "C'est un casse-tête mais je crois qu'il ne faut pas s'alarmer", a-t-il expliqué sur RMC.

"Le gouvernement souhaite en effet prioritairement lutter contre tous les risques d'introduction du variant VOC 202012/01 (la souche britannique du Covid-19) et sa circulation sur le territoire national", poursuit le ministère des Sports.

Lyon devait notamment recevoir les Écossais de Glasgow tandis que Toulouse devait se rendre en Angleterre, pour affronter Exeter, le tenant du titre. Clermont devait affronter les Irlandais du Munster, le Racing 92 les Harlequins.

Selon des informations de l'AFP, les organisateurs avaient assuré vouloir se calquer sur le protocole appliqué en France, où les équipes sont testées trois jours avant les matches, au lieu de six dans les deux coupes européennes.

Pour remédier à ce problème, la LNR et les clubs français ont déjà planché sur un calendrier de secours: le premier week-end " européen " (celui du 16 janvier) fera office de reprogrammation pour les matches en retard (Montpellier-Castres, Bordeaux-Bègles - Clermont, Racing-Toulon, Bayonne-Pau).

Recommande: