Cécilia Sarkozy a été rémunérée par l'Assemblée en 2002 — Soupçon d'emploi fictif

13 Janvier, 2021, 16:24 | Auteur: Sue Barrett
  • Cécilia Attias ex-épouse de Nicolas Sarkozy a été rémunérée par l’Assemblée entre 2002 et 2003

Le Canard enchaîné révèle, ce mercredi 13 janvier, que Cécilia Attias (à l'époque Sarkozy) a bénéficié d'un contrat d'assistante parlementaire auprès de la députée Joëlle Ceccaldi-Raynaud, alors suppléante de Nicolas Sarkozy, devenu ministre de l'intérieur, en 2002 et 2003.

Interrogée par le journal satirique, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, récemment mise en examen dans l'affaire dite "des lingots d'or", a déclaré: "Vous remontez loin! Je n'ai rien à vous dire!" "Pas un article, pas le moindre reportage, pas un seul des multiples ouvrages consacrés à l'ex-première dame ne mentionne son boulot d'attachée parlementaire auprès de la députée de Puteaux", écrit Le Canard. À la même période, elle assistait même son mari " à plein temps au ministère de l'Intérieur - comme elle le soulignait elle-même ". Elle y disposait d'ailleurs " d'un bureau aux côtés de son ministre d'époux", insiste l'hebdomadaire - un emploi pour lequel elle n'était " pas rémunérée", de son propre aveu. Contrairement à ce qu'indique son contrat, Cécilia Attias n'avait pas de bureau à la " mairie de Neuilly-sur-seine ". Le cabinet de Nicolas Sarkozy a reconnu auprès de RTL l'existence de ce contrat. Il aurait permis à Cécilia Sarkozy "d'assurer un suivi des dossiers" de la circonscription, une mission dans laquelle elle était "très impliquée". Toutefois, pas d'ouverture d'une quelconque enquête en prévision: les faits sont prescrits.

Recommande: