"Virus: "les hôpitaux menacés d'être " submergés " à Londres (maire)

11 Janvier, 2021, 12:09 | Auteur: Lynn Cook
  • Londres en état d’incident majeur les hôpitaux menacés d’être submergés à Londres à cause du coronavirus

Parallèlement, Sadiq Khan qui "implore " les habitants de la capitale de rester chez eux, a écrit au Premier ministre Boris Johnson pour lui demander de rendre obligatoire le port du masque dans tous les endroits publics et d'accroître le soutien financier accordé aux Londoniens qui doivent se confiner et ne peuvent pas aller travailler. Photo prise ce 8 janvier.

Face au risque de voir les hôpitaux complètement submergés, le maire de Londres tire la sonnette d'alarme. " C'est l'appel au secours du maire de la capitale alors que plus de 7 000 personnes sont actuellement hospitalisées avec le Covid, soit 35 % de plus qu'au plus fort de la première vague en avril. Si nous n'agissons pas immédiatement maintenant, notre NHS pourrait être débordé et davantage de personnes mourront" a tweeté ce vendredi Sadiq Khan.

Le Royaume-Uni a enregistré ce vendredi 1325 morts supplémentaires du Covid-19, un record depuis le début de la pandémie, portant son bilan total à 79.833 décès dans les 28 jours suivant un test positif.Le nombre de cas recensés en 24 heures a aussi atteint un record à plus de 68.000 cas, portant le total des personnes testées positives au Royaume-Uni à 2.957.472, selon le ministère de la Santé. Environ 830 admissions sont enregistrées actuellement chaque jour dans les hôpitaux londoniens.

Citant une information communiquée par le service public de santé en Angleterre aux responsables d'hôpitaux, la revue médicale Health Service Journal a indiqué que même si le nombre de patients augmentait selon les projections les plus optimistes, il manquerait 2 000 lits en soins généraux et intensifs dans les hôpitaux de Londres d'ici au 19 janvier.

Un habitant sur 30 infecté par le virus à Londres?

Pays d'Europe le plus durement touché avec plus de 78 000 morts, le Royaume-Uni table sur le confinement, entamé mercredi en Angleterre, ainsi qu'un programme de vaccination massive pour enrayer la propagation du virus.

Recommande: