Une équipe d’experts de l’OMS jeudi en Chine — Origine du coronavirus

11 Janvier, 2021, 13:32 | Auteur: Lynn Cook
  • International

Un an après la mort de la première victime du Covid-19 dans le pays, la position de Pékin complique fortement le travail à venir des enquêteurs de l'OMS.

A cette date anniversaire, l'Organisation Mondiale de la Santé envoie un groupe de 10 experts, qui sont chargés de se pencher sur l'origine du coronavirus.

Dans une réponse laconique, le pouvoir chinois a simplement rétorqué que les discussions avec l'OMS se poursuivaient sur l'organisation de la mission. Cela fait des mois que le régime communiste repousse le principe même d'une enquête internationale. Leur mission doit durer au total entre cinq à six semaines.

Dans un communiqué, le ministère chinois de la Santé a annoncé que la visite des experts démarrerait jeudi 14 janvier, quelques jours après le report du voyage prévu mercredi dernier. Il leur restera alors seulement trois semaines environ pour enquêter.

Le 11 janvier 2020, la Chine annonçait qu'un premier mort du mystérieux virus avait été enregistré deux jours plus tôt dans la métropole de 11 millions d'habitants.

Quelle sera dans ce cadre leur marge de manoeuvre? Auront-ils même accès au marché de Huanan considéré comme l'épicentre de l'épidémie, qui a été fermé, désinfecté et totalement barricadé depuis un an? "L'équipe ira à Wuhan, c'est l'objectif de la mission", a déclaré mi-décembre Michael Ryan. Mais le délai imposé par la Chine pour accepter une enquête indépendante signifie que les premières traces de l'infection vont être compliquées à retrouver. "Ils vont arriver après la bataille", s'alarme l'infectiologue Gregory Gray.

Ils doivent arriver en Chine cette semaine et leur arrivée, un an après le premier mort, est une question ultra-sensible pour Pékin, soucieuse d'écarter toute responsabilité dans l'épidémie qui a fait plus de 1,9 million de morts dans le monde, alors qu'elle est officiellement pratiquement éradiquée en Chine.

C'était il y a un an, jour pour jour. Les autorités ne manquent pas une occasion d'émettre des doutes sur l'origine chinoise du virus, alors qu'elles avaient dans un premier temps incriminé un marché de Wuhan, où étaient vendus des animaux vivants.

Découvrir l'origine du virus est crucial pour prévenir la réapparition d'une épidémie.

Les mesures de prévention et de contrôle de l'épidémie contre les rassemblements, dont les banquets, les fêtes et les réunions, ainsi que les visites dans les sites touristiques seront également renforcées, selon lui.

Les Etats-Unis ont appelé par le passé au lancement d'une enquête " transparente " menée par l'OMS, dénonçant la volonté de la Chine de voir ses propres scientifiques mener la première phase de recherches préliminaires. Mais Pékin n'a depuis fourni aucune autre explication plausible sur l'apparition du virus, ne livrant que peu d'informations sur les échantillons prélevés à Wuhan.

Recommande: