Pelosi appelle à destituer Trump — USA

10 Janvier, 2021, 02:23 | Auteur: Lynn Cook
  • Les dégâts encore visibles le 7 janvier 2021 au lendemain d'un assaut de manifestants pro Trump contre le Capitole siège du Congrès américain à Washington- Olivier DOULIERY © 2019 AFP

"Ce matin, j'ai parlé avec le chef d'état-major américain Mark Milley pour discuter des précautions disponibles afin d'éviter q'un président instable ne lance des hostilités militaires ou accède aux codes de lancement et ordonne une frappe nucléaire", a-t-elle déclaré.

Elle a également indiqué que le Congrès agirait si Donald Trump ne quittait pas "de façon imminente et volontairement " la Maison Blanche. Selon ses conseillers, le président élu préférerait attendre le transfert du pouvoir le 20 janvier avec un Donald Trump de plus en plus isolé jusque dans son propre camp.

Richard Barnett, photographié dans le bureau de Nancy Pelosi lors des violences au Capitole, a été inculpé pour "intrusion violente".

Les discussions ont porté sur le 25e amendement à la Constitution américaine, qui permet la révocation d'un président par le vice-président et le cabinet s'il est jugé " incapable de s'acquitter des pouvoirs et devoirs de sa fonction ". "S'il veut être unique et subir deux fois une procédure de destitution, cela dépend de lui et de son cabinet, de la décision qu'il reste ou non en fonctions", a asséné Nancy Pelosi. "Le seuil franchi est d'une telle gravité qu'il n'est pas question que ce président soit autorisé à prendre des décisions", a-t-elle déclaré, en dénonçant une "tentative de coup d'Etat de la part du président Trump et de ses partisans". Sortez-le de la Maison Blanche ! Sinon, le Congrès "pourrait être prêt à avancer vers une procédure de destitution", avait ajouté la présidente de la Chambre qui a, en cette qualité, le pouvoir d'ouvrir une telle procédure. "Nous espérons encore qu'il nous donne aussi vite que possible une réponse positive", a-t-elle expliqué vendredi dans sa lettre. "Lancer une procédure de destitution contre le président à 12 jours seulement de la fin de son mandat ne fera que diviser plus notre pays", a-t-il écrit, en réaction aux propos de Nancy Pelosi. Tous les deux ont appelé le vice-président Mike Pence à invoquer le 25 amendement en vue de destituer immédiatement Donald Trump.

Recommande: