L'UE examine le candidat vaccin de Pfizer et BioNTech — Coronavirus

21 Décembre, 2020, 11:35 | Auteur: Aubrey Nash
  • Vaccins anti-Covid: l'Europe dans l'attente du feu vert des experts de l'EMA

L'Agence européenne des médicaments (AEM) se réunit ce lundi pour évaluer le vaccin BNT162b2 développé par les firmes BioNTech et Pfizer.

Mais si l'Agence européenne des médicaments donne son feu vert, la Commission européenne devrait rapidement approuver la décision afin de lancer la vaccination dans l'ensemble de l'Union européenne qui compte près de 450 millions d'habitants. Un test grandeur nature, globalement réussi, a été mené jeudi aux quatre coins du pays concernant l'acheminement et la distribution des vaccins depuis l'usine belge.

L'AEM a déménagé en 2019 de Londres à Amsterdam, en raison du retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Le Comité de l'AEM pour les produits pharmaceutiques à usage humain doit décider s'il donne son feu vert à une autorisation conditionnelle d'un an pour une mise sur le marché du vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19.

Ce dernier sera examiné par l'Agence européenne des médicaments le 6 janvier.

- Quelle décision prise lundi?

Par ailleurs, l'AEM prévoit une réunion le 12 janvier pour délibérer du sort du vaccin de la biotech américaine Moderna, qui pourrait ainsi devenir le second à être autorisé dans l'UE. Si elle donne son feu vert à une autorisation de mise sur le marché alors le vaccin pourra être disponible dans les 27 États membres pour Noël.

Il est également "primordial" d'assurer la confiance du public dans le vaccin à un moment où le scepticisme et la désinformation sont monnaie courante, a déclaré à l'AFP une source proche du dossier.

C'est le cas, selon des ministres britanniques. Les autres Etats de l'UE en avaient eux aussi le droit mais ils ont fait le choix de demander ensemble une autorisation conditionnelle de mise sur le marché du vaccin, afin de manifester leur unité en débutant les vaccinations au même moment.

Recommande: