Au Royaume-Uni, c'est le "chaos" aux frontières — Mutation du coronavirus

21 Décembre, 2020, 12:50 | Auteur: Jonathan Ford
  • Londres et le sud-est de l'Angleterre sont reconfinés pour juguler une nouvelle souche du coronavirus

Le gouvernement néerlandais a suspendu, à 06h00 heure locale (05h00 GMT) et jusqu'au 1er janvier, tous les vols de passagers en provenance du Royaume-Uni après la découverte aux Pays-Bas d'un cas de contamination par une variante du coronavirus circulant dans une partie du territoire britannique.

Le Luxembourg interdit temporairement les vols passagers en provenance du Royaume-Uni à partir de dimanche 20 décembre 2020 minuit pour une durée d'au moins 24 heures, ceci par précaution et dans l'attente de nouvelles connaissances scientifiques concluantes., a annoncé le gouvernement dans un communiqué.

Ce samedi 19 décembre, le conseiller scientifique du gouvernement britannique a ainsi annoncé que cette nouvelle souche était responsable de 62 % des contaminations sur la seule ville de Londres, depuis son apparition au mois de septembre.

La nouvelle souche porte notamment une mutation, nommée N501Y, dans la protéine de la spicule du coronavirus, la pointe qui se trouve à sa surface et lui permet de s'attacher aux cellules humaines pour les pénétrer.

L'Élysée a déclaré ce dimanche que le président français Emmanuel Macrons'était entretenu avec la chancelière allemande Angela Merkel, ainsi que les présidents de la Commission et Conseil de l'UE, Ursula Von der Leyen et Charles Michel, sur la manière de faire face à la nouvelle situation générée par la nouvelle souche la plus contagieuse.

La Belgique, elle, suspend les vols et les trains en provenance du Royaume-Uni à partir de dimanche minuit (23H00 GMT). "Ce sera très difficile de la garder sous contrôle jusqu'à ce qu'un vaccin soit déployé".

Le CAC 40 s'effrite nettement lundi, les craintes concernant une nouvelle variante du virus au Royaume-Uni (déjà arrivé en Italie) l'emportant sur l'accord -sans surprise- obtenu au Congrès américain sur un plan de soutien à l'économie.

Bien qu'il soit connu que les virus changent constamment par mutation, conduisant à l'émergence de nouveaux variants, une analyse préliminaire au Royaume-Uni suggère que cette nouvelle souche se transmet beaucoup plus rapidement avec une transmissibilité estimée jusqu'à 70 %. Bien qu'elle soit devenue la souche dominante, rien n'indique que l'infection est plus grave avec ce nouveau variant. Mais cette nouvelle variante inquiète par son taux de contagion.

De l'autre côté de la Manche, les pays de l'Union européenne commencent à prendre leurs précautions.

L'Agence européenne des médicaments se penchera lundi sur le sort du vaccin Pfizer-BioNTech qui devrait être autorisé dans les deux jours par la Commission.

L'Allemagne envisage, elle, " sérieusement " une suspension des vols en provenance du Royaume-Uni mais aussi d'Afrique du Sud, a indiqué une source gouvernementale, proche du ministère de la Santé.

Le pays compte au total plus de 900 000 cas positifs et près de 25 000 morts. Le seuil des deux millions de cas enregistrés a été franchi samedi.

Recommande: