Les stations de ski ouvertes mais les remontées mécaniques fermées — Jean Castex

28 Novembre, 2020, 11:12 | Auteur: Lynn Cook
  • Une voiture a percuté la grille d’entrée de la chancellerie d’Angela Merkel à Berlin le 25 novembre 2020

Et il a notamment annoncé un compromis surprenant pour les vacances de Noël: les stations de ski seront ouvertes à Noël, mais les remontées mécaniques resteront fermées.

"On est dans l'incompréhension totale et on souhaite une clarification de la situation", affirme Jean-Luc Boch, président de l'Association nationale des maires de stations de montagne et de France Montagnes, organisme de promotion de la destination.

"Jean Castex a par ailleurs assuré que le gouvernement publiera des "recommandations concrètes" en vue des célébrations à venir 'avant les fêtes".

"Quelle que soit l'importance des efforts que sont prêts à consentir les gestionnaires et les responsables de stations, il ne serait en effet pas prudent de laisser se rassembler des flux très importants de population avec des activités susceptibles de solliciter par ailleurs les services hospitaliers", a justifié le Premier Ministre.

Cette décision était très redoutée par les professionnels du ski et les élus des régions concernées. Selon eux, il y a "un enjeu économique et social majeur pour une filière qui représente plus de 11 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel, 2 milliards d'euros d'exportations" et qui "fait vivre un tissu d'entreprises locales, qui emploie plus de 120.000 personnes dans des territoires dont l'économie locale repose souvent pour l'essentiel sur ce secteur".

" La situation est unanime". Las, le mardi le président Emmanuel Macron dit qu'on " n'aurait pas l'autorisation d'ouvrir et d'exploiter nos domaines skiables avant le 20 janvier ", constate M. Boch. C'est faux et on vous explique pourquoi.

" Quand on est 400 dans un métro parisien on ne se contamine pas mais à quatre sur une remontée mécanique on se contaminerait?" Il faut nous dire clairement qu'on veut tuer les stations. " ", s'est emporté le président de l'ANMSM. Réunis lundi par le Premier Ministre et plusieurs membres du Gouvernement, ils avaient obtenu de Matignon un délai supplémentaire de 10 jours pour une prise de décision concernant l'ouverture des stations de ski. "Et il y a aussi beaucoup de place dans les cliniques privées", insiste-t-il. Le Premier ministre a toutefois précisé que les stations resteraient accessibles, durant une conférence de presse destinées à préciser les règles des prochaines semaines.

Recommande: