Un enfant infecté toutes les 100 secondes — SIDA

26 Novembre, 2020, 18:38 | Auteur: Jonathan Ford
  • Un enfant ou un adolescent est nouvellement infecté par le VIH toutes les 100 secondes dans le monde en 2019

Près de 320.000 enfants et adolescents ont été récemment infectés par le VIH et 110.000 enfants sont morts du sida l'année dernière.

"Pendant que le monde se bat contre une pandémie, des centaines de milliers d'enfants continuent d'être victimes des ravages de l'épidémie de sida", rappelle Henrietta Fore, directrice générale d'UNICEF.

Ce rapport, intitulé Reimagining a resilient HIV response for children, adolescents and pregnant women living with HIV (Réinventer une riposte résiliente au VIH pour les enfants, les adolescents et les femmes enceintes séropositifs), souligne que les interventions visant à lutter contre le VIH ont tendance à oublier les enfants.

Selon l'UNICEF, la pandémie de Covid-19 a aggravé les inégalités d'accès aux services de lutte contre le VIH (qui sauvent des vies) pour les enfants, les adolescents et les femmes enceintes partout dans le monde, et l'on craint sérieusement qu'un tiers des pays à forte charge de morbidité liée au VIH ne soient confrontés à des perturbations liées au coronavirus.

Les efforts de préventions et de traitement des enfants contre le VIH Sida restent parmi les plus faibles dans beaucoup de pays. Le rapport révèle qu'un peu plus de la moitié des enfants dans le monde avaient accès à un traitement destiné à les sauver en 2019, contre 62% des adultes séropositifs et 85% des mères.

Malgré quelques progrès dans la lutte contre le VIH et le sida, qui dure depuis des décennies, de profondes disparités régionales persistent parmi toutes les populations, en particulier chez les enfants.

Le constat est le même pour la mise en place de nouveaux traitements, en baisse de 25% à 50% sur la même période, ainsi que pour les accouchements au sein de structures de santé et les traitements maternels (-20% à -60%).

Alors que la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord a enregistré une couverture de 81% des thérapies antirétrovirales pédiatriques, les taux étaient de 46% et de 32% en Amérique latine et dans les Caraïbes, en Afrique de l'Ouest et en Afrique centrale, respectivement.

"Les enfants sont toujours infectés à un rythme alarmant, et ils meurent encore du sida". L'ensemble des indicateurs est au rouge en matière de prévention comme de traitements, même si une reprise des services a été observée au cours des derniers mois.

Notons par ailleurs, qu'à ce jour "il n'existe toujours pas de vaccin contre le VIH. Et la situation était déjà critique avant que la COVID-19 n'interrompe les services vitaux de traitement et de prévention du VIH, mettant en danger d'innombrables vies supplémentaires".

170 000 adolescents âgés de 10 à 19 ans ont été nouvellement infectés par le VIH, portant à 1,7 million le nombre total d'adolescents séropositifs. L'Unicef exhorte donc l'ensemble des gouvernements à protéger, à entretenir et à accélérer les progrès visant à lutter contre le Vih chez l'enfant en maintenant les services de soins essentiels et en renforçant les systèmes de santé.

Recommande: