Les bars ne rouvriront pas avant le 1er février

25 Novembre, 2020, 19:41 | Auteur: Sue Barrett
  • Ajouter aux favoris		Getty Images

Les restaurateurs devront, eux aussi, prendre leur mal en patience, puisqu'une réouverture de leurs établissements n'est pas prévue avant la troisième étape du déconfinement, le 20 janvier.

La SNCF - qui ne fait actuellement circuler que 30% de ses TGV - a observé une explosion des réservations dans les minutes qui ont suivi l'allocution du président, a révélé sur Twitter Alain Krakovitch, le directeur général de voyages SNCF. Déplacements entre régions possibles mais toujours avec une attestation. Des déplacements un peu moins contraignants, la règle d'une heure et un kilomètre pour s'aérer autour de son domicile a volé en éclats: trois heures et jusqu'à vingt kilomètres, et dès le samedi 28 novembre.

Pour "les saisonniers, les extras qui n'ont plus d'engagement depuis des mois, les précaires qui travaillaient les années précédentes mais ne retrouvent plus d'emploi, les jeunes qui n'arrivent à trouver ni emploi étudiant, ni premier emploi", Emmanuel Macron assure qu'une "réponse exceptionnelle" sera également présentée, sans donner davantage de détails. Bien sûr, dans le respect des gestes barrières et de conditions sanitaires "strictes ". Cet assouplissement débutera samedi avec la réouverture des commerces dits "non essentiels" comme les librairies ou les boutiques de vêtements, jusqu'à 21h00. Il faudra encore patienter pour les restaurants, bars, salles de sport, etc. Le récap' des annonces.

Les offices religieux dans les lieux de culte seront à nouveau permis à partir de samedi, "dans la stricte limite de trente personnes", a toutefois tempéré Emmanuel Macron.

La fameuse attestation dérogatoire de sortie, obligatoire pour chaque déplacement, ne sera plus obligatoire en journée et laissera sa place à un couvre-feu. En revanche, pas question de passer les vacances aux sports d'hiver. Les cinémas, théâtres, musées, pourront rouvrir, avec pour les spectacles en soirée un système d'horodatage des billets.

Enfin, le chef de l'état a annoncé qu'une première campagne de vaccination pourrait débuter dès la fin décembre, tout en précisant qu'il ne rendrait pas la vaccination obligatoire. À l'inverse, il ne sera pas possible de se rassembler dans les bars, restaurants et discothèques, qui resteront fermés jusqu'au 20 janvier.

Enfin, pour soutenir au mieux les entreprises qui resteront fermées administrativement dans les semaines à venir, et c'est le cas des restaurants, elles pourront bénéficier d'une aide plus généreuse: à hauteur de 20 % de leur chiffre d'affaires annuel, au lieu des 10 000 euros en vigueur. Suffisant pour panser les plaies? pas sûr.

Recommande: