Washington (AFP). Virus: Toronto confinée, les Etats-Unis prévoient de vacciner massivement

24 Novembre, 2020, 20:39 | Auteur: Lynn Cook
  • Inhumation d'une victime du Covid-19 à Bogor en Indonésie le 22 novembre 2020

"La situation est extrêmement sérieuse", a justifié M. Ford.

Alors que les Américains redoutent la deuxième vague de cas de COVID, les Américains pourraient bientôt recevoir un vaccin Covid-19 dès 24 heures plus tard si la FDA l'approuve vers la mi-décembre.

Ce dernier a d'ailleurs annoncé qu'avec le niveau d'efficacité démontré dans les vaccins Pfizer et Moderna, " environ 70% de la population vaccinée permettrait une véritable immunité collective.

Les Etats-Unis comptent entamer la campagne de vaccination contre le Covid-19 à partir du 11 décembre, selon un haut responsable du programme gouvernemental pour le développement du vaccin anti-coronavirus.

Le laboratoire Pfizer a annoncé vendredi qu'il avait soumis à l'Agence américaine du médicament (FDA) une demande d'autorisation d'usage de son candidat vaccin contre le coronavirus, co-développé avec la firme allemande BioNTech.

Cette demande intervient après la publication des résultats de l'essai clinique mené depuis juillet sur 44.000 volontaires dans de multiples pays, et selon lesquels le vaccin serait efficace à 95% sans effets secondaires graves.

La commission consultative sur les vaccins de la Food and Drug Administration doit se réunir le 10 décembre pour discuter de ce vaccin potentiel. Depuis le début de la pandémie, quelque 11 millions de cas de Covid-19 ont été enregistrés, selon le décompte de l'université John Hopkins.

Le Dr Anthony Fauci, plus grand spécialiste des maladies infectieuses aux Etats-Unis, a estimé, de son côté, que pour parvenir d'ici mai à une immunité collective, il faudrait qu'une majorité d'Américains soit vaccinée.

"Puis précisant sa pensée, le responsable de l'opération Warp Speed a déclaré, " Une vingtaine de millions de doses seront prêtes pour vacciner une vingtaine de millions de personnes, les personnes les plus à risque seront vaccinées en premier, à savoir, les personnes âgées dans les maisons de repos " et celles " qui travaillent dans le secteur hospitalier et de la santé", a-t-il affirmé.

Son défi donc? Trouver un vaccin au plus vite, dans des Etats-Unis sévèrement frappés par l'épidémie avec 12,4 millions de personnes atteintes et plus de 257 000 morts.

Plus de 58.165.460 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie, dont au moins 37.053.500 sont aujourd'hui considérés comme guéris. "Ce dont nous avons besoin, c'est de faire vacciner autant de gens que possible", a-t-il plaidé.

Dans la région espagnole de Catalogne, les bars, restaurants et cinémas rouvrent lundi, avec des capacités d'accueil limitées.

Sans surprise, la pandémie a dominé les échanges du sommet virtuel du G20 qui s'est ouvert samedi à Ryad.

Recommande: