La France en colère après les accusations d’une ministre pakistanaise

22 Novembre, 2020, 20:05 | Auteur: Lynn Cook
  • Emmanuel Macron a été la cible de manifestations au Pakistan

Le ministère français des Affaires étrangères a fermement condamné ses propos et a formellement démenti cette information.

Chargée des droits de l'Homme, Shireen Mazari a affirmé samedi dans un tweet que "Emmanuel Macron fait aux musulmans ce que les nazis infligeaient aux Juifs ". "Nous les rejetons avec la plus grande fermeté", poursuit le ministère en demandant au Pakistan de "rectifier ces propos et retrouver le chemin d'un dialogue fondé sur le respect".

L' hostilité d'une partie du monde musulman envers le pouvoir français ne désenfle pas à en croire la dernière sortie d'une ministre pakistanaise.

The French Envoy to Pak sent me the following message and as the article I had cited has been corrected by the relevant publication, I have also deleted my tweet on the same.

À un tel point que le gouvernement français a tenté de calmer les tensions.

" Il s'agit de mensonges éhontés, empreints d'une idéologie de haine et de violence".

Plusieurs manifestants ont eu lieu au Pakistan après la republication en septembre par Charlie Hebdo des caricatures du prophète Mahomet, à l'occasion de l'ouverture du procès de l'attentat qui a fait douze morts dans ses locaux en janvier 2015, après la première parution de ces dessins jugés blasphématoires au Pakistan.

Recommande: