Apple va payer 113 millions pour l'affaire du BatteryGate

21 Novembre, 2020, 21:52 | Auteur: Lynn Cook
  • Apple écope d’une amende de 113 millions pour l’affaire des iPhone bridés

En plus de l'amende de 113 millions de dollars qu'Apple va devoir payer, la firme à la pomme va également devoir clarifier ses pratiques en matière de batterie et de gestion de l'alimentation. Régulièrement taxée d'obsolescence programmée, la firme de Cupertino avait pour la première fois publiquement reconnu, fin 2017, qu'elle bridait les performances des processeurs de certains de ses iPhone, via les mises à jour logicielles. " Ce type de comportement nuit au portefeuille du client et limite sa capacité à faire des achats en toute connaissance de cause. L'accord conclu aujourd'hui (mercredi, ndlr) permet aux consommateurs d'accéder aux informations dont ils ont besoin pour acheter et utiliser les produits Apple".

L'accord met fin à des plaintes contre les gammes d'iPhone 6 et 7, dont certaines mises à jour servaient en réalité à restreindre les performances des appareils pour économiser de la batterie à l'insu des utilisateurs, selon les Etats.

Cette affaire de BatteryGate est probablement celle qui a fait le plus de mal dans l'histoire d'Apple.

Dans des documents juridiques, la marque Apple a indiqué qu'elle avait accepté de payer cette somme "pour règlement (de l'affaire) uniquement", sans admettre aucune faute ni tentative de tromper ses clients. Cette condamnation intervient pour le reste après deux autres poursuites, portant sur le même motif, pour lesquelles Apple a dû régler respectivement 500 millions de dollars en mars et 25 millions d'euros aux régulateurs français en février. Les plaignants ont accusé le géant de la technologie d'avoir orchestré des réductions de performances pour inciter les utilisateurs à acheter des modèles plus récents. Le groupe avait néanmoins nié toute tentative d'obsolescence programmée.

Recommande: