Pfizer prépare une seconde version de son vaccin, en poudre

20 Novembre, 2020, 15:53 | Auteur: Aubrey Nash
  • Covid-19: Le vaccin de Pfizer et BioNTech

"Nous travaillons d'arrache-pied", a expliqué Ugur Sahin à l'AFP dans une interview en visioconférence, précisant que la demande d'autorisation allait être déposée vendredi à l'Agence américaine des médicaments (FDA).

Bien que ces annonces précoces soient à prendre avec toutes les pincettes d'usage, c'est une lumière au bout du tunnel, ou du moins une ampoule au milieu de la crise: les candidats-vaccins de Pfizer et de Moderna semblent, affirment les deux firmes, être efficaces. Le vaccin est également évalué en continu depuis des semaines par l'Union européenne, l'Australie, le Canada, le Japon et le Royaume-Uni. "Il est possible que nous puissions livrer des vaccins en décembre", a-t-il assuré.

La FDA n'a pas dit combien de temps elle prendrait pour examiner les données sur l'efficacité et la sécurité des vaccins, les deux critères principaux.

Le régulateur européen pourrait donner son feu vert à partir de la mi-décembre pour commercialiser les vaccins anti-Covid développés par la startup américaine Moderna et par l'alliance Pfizer/BioNTech, a annoncé jeudi la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

Le projet des laboratoires Pfizer/BioNTech est, avec celui du laboratoire américain Moderna, le plus avancé dans les essais cliniques à grande échelle, qui ont montré dans les deux cas une efficacité comparable de 95%.

L'administration américaine a financé à hauteur de 9 milliards de dollars les recherches menées par plusieurs développeurs de vaccins dans l'espoir de pouvoir vacciner l'ensemble des Américains. Il a fallu huit ans de développement en moyenne aux vaccins autorisés dans la dernière décennie aux Etats-Unis. La moitié de ces volontaires ont reçu un placebo, l'autre moitié le vaccin expérimental, sans savoir lequel. Le reste de la population devra attendre encore plusieurs mois.

Depuis le début de la pandémie aux Etats-Unis en mars dernier, plus de 11 millions d'infections à la Covid-19 ont été recensées dans le pays, qui est le plus endeuillé au monde par le virus, avec plus de 248.000 décès.

Recommande: