Haïti: Le président de la fédération banni à vie

20 Novembre, 2020, 23:38 | Auteur: Ruben Ruiz
  • La chambre de jugement de la Commission d’Éthique indépendante sanctionne Yves Jean-Bart

Le concerné poursuit en révélant qu'après plusieurs mois de ce qu'il appelle de fausses allégations, "aucune présumée victime et aucun témoin ne se sont manifestés publiquement, ni le système judiciaire n'a pu identifier une seule victime après avoir contacté de nombreuses organisations qui prétendaient les aider, notamment Human Rights Walch, Kay Fanm, Solidarite Fanm Ayisyèn (SOFA), Kri Fanm Ayiti (KRIFA) et le Cabinet de Litige Stratégique des Droits Humains (CALSDH)".

Dans sa décision, la chambre de jugement a estimé que Yves Jean-Bart (Dadou) avait violé l'art. 23 (Protection de l'intégrité physique et mentale) et art. 25 (Abus de position) du Code d'éthique de la FIFA et a sanctionné Yves Jean-Bart d'une interdiction à vie de toute activité liée au football (administrative, sportive ou autre) au niveau national et international. De plus, Jean-Bart devra s'acquitter d'une grosse amende avoisinant un million de francs suisses (soit 930 000 euros).

L'instance a précisé que la décision a été prise le 18 novembre 2020 et les termes de celle-ci ont été notifiés à Yves Jean-Bart aujourd'hui, date à laquelle l'interdiction entre en vigueur. Conformément à l'art. 78, al. "2 du Code d'éthique de la FIFA, la décision motivée sera notifiée dans son intégralité à M. Jean-Bart sous 60 jours; elle sera ensuite publiée sur legal.fifa.com.", conclut le communiqué.

Recommande: