Mort du comédien Michel Robin des suites du Covid-19

19 Novembre, 2020, 18:24 | Auteur: Sue Barrett
  • L'acteur en plus de ses nombreuses apparitions au cinéma avait été longtemps sociétaire de la Comédie Française

Michel Robin est décédé à 90 ans. "De sa dent aussi, carnassière et drôle", a ajouté l'administrateur général de l'institution, Éric Ruf.

Né le 13 novembre 1930 à Reims (Marne), Michel Robin débute sa carrière sur les planches.

Élève du cours Dullin, il passe six ans dans la troupe de Roger Planchon au Théâtre National Populaire à Villeurbanne (1958-1964).

Le 19 juillet dernier, la rumeur de sa mort avait circulé sur les réseaux sociaux, obligeant la Comédie française à démentir l'information véhiculée par le média Le Film français. Le comédien à l'énorme carrière théâtrale, de la fin des années 50 jusqu'en 2014, est ensuite entré à la Comédie-Française en 1997, avant de la quitter en 2010.

Au cinéma, on se souviendra notamment de lui pour ses seconds rôles - souvent des vieillards au regard doux. Vous l'aurez ainsi sans doute reconnu dans le rôle du curé dans Les Aventures de Rabbi Jacob (1973), La Chèvre (1981), Le Fameux destin d'Amélie Poulain (2000) ou encore dans Un long dimanche de fiançailles (2004).

Michel Robin en 2012 pour l'avant-première de "Vous n'avez encore rien vu" à la Cinémathèque Française.

Le comédien au crâne dégarni avait obtenu le Grand prix d'interprétation du festival de Locarno en 1979 pour Les petites fugues d'Yves Yersin ainsi que le Molière du meilleur second rôle en 1990 pour La traversée de l'hiver de Yasmina Reza. Michel Robin s'était également fait une place de choix à la télévision, notamment avec un rôle récurrent dans Boulevard du Palais, Les Enquêtes du commissaire Maigret, et dans tous les épisodes de la version française de Fraggle Rock (1983).

Recommande: