France : un ministre demande de décaler le "Black Friday"

19 Novembre, 2020, 10:30 | Auteur: Aubrey Nash
  • Un centre commercial à Paris le 19 mars 2020

Les libraires, magasins de jouets et boutiques de vêtements, notamment, doivent pour l'instant se contenter de ventes en ligne et sur rendez-vous, et le secteur réclame une reprise dès le 27 novembre, jour de la gigantesque opération commerciale du "Black Friday", pour ne pas l'offrir sur un plateau aux géants du commerce en ligne.

Emmanuel Macron s'exprimera à nouveau la semaine prochaine sur la lutte contre l'épidémie en France, mais l'heure du déconfinement n'est pas venue, a prévenu mercredi le porte-parole du gouvernement.

Réouverture le 27, pour le Black Friday?

Alors qu'on ne connait même pas encore le sort des commerçants concernant le Black Friday, le ministre a demandé mercredi aux acteurs de la distribution de "décaler" l'opération promotionnelle prévue le 27 novembre. "Il faut mieux encadrer le Black Friday et intégrer la directive communautaire sur ce point".

C'est pour cela qu'il appelle tous les acteurs économiques, de la grande distribution ou du commerce numérique, à faire preuve de responsabilité en décalant la date du Black Friday. Le ministère explique que " quelle que soit la décision, la date du 27 novembre pour le Black Friday est une mauvaise date ".

Le gouvernement doit annoncer dans les prochains jours les modalités d'un desserrement progressif de ce second confinement (en vigueur depuis le 30 octobre en France) à partir du 1er décembre, mais de nombreux élus et organisations professionnelles demandent que les petits commerces dits "non-essentiels" puissent rouvrir dès le 27 novembre.

Un collectif réunissant des personnalités du monde politique, des associations environnementales, de défense des consommateurs et des fédérations de commerçants ont lancé une pétition sur ce thème.

L'épidémie progresse moins vite, mais continue de faire des victimes. Santé Publique France signale aussi 28 383 nouveaux cas et 427 décès dans les hôpitaux ces dernières 24 heures, le bilan global grimpe donc à 46 698 décès dans le pays.

Recommande: