Coronavirus : la France "reprend le contrôle" de l’épidémie, selon Olivier Véran

19 Novembre, 2020, 15:25 | Auteur: Sue Barrett
  • Le ministre de la Santé a estimé dans une interview aux titres du groupe Ebra que grâce au confinement le virus commence à moins circuler mais tempère-t-il nous ne l’avons pas encore vaincu

Dans une interview accordée à la presse régionale, le ministre de la Santé assure que le pays a probablement passé un pic de la 2e vague de l'épidémie. "Depuis dix jours consécutifs, le nombre de nouveaux diagnostics de Covid-19 diminue, le taux de positivité des tests et le taux d'incidence baissent", a déclaré le ministre dans un entretien donné dimanche au groupe de journaux régionaux Ebra. Il est resté très prudent dans ses réponses, notamment au sujet des vacances de Noël, même s'il a répété que le virus commençait à moins circuler. "Tout porte donc à croire que nous avons passé un pic épidémique" conclut Olivier Véran, qui attribue cette amélioration au confinement, tout en affirmant qu'il est "clairement trop tôt pour crier victoire, et relâcher nos efforts".

"Nous reprenons le contrôle sur l'épidémie, c'est une bonne nouvelle, ajoute-t-il: Mais nous n'avons pas encore vaincu le virus". Par ailleurs, 270 personnes sont entrées en réanimation, soit le chiffre le plus faible depuis le 26 octobre alors qu'ils étaient 327 samedi.

"Les incertitudes (.) sont encore trop nombreuses pour se projeter précisément", a déclaré Olivier Véran, tout en promettant un allègement du confinement si la trajectoire se maintient, "sans (le) lever complètement ". La situation dans les hôpitaux reste encore tendue.

Couvre-feu: la mesure a-t-elle été efficace dans les métropoles concernées? Aujourd'hui, ce chiffre se situe aux alentours de 27 000. Mais ces derniers ne sont pas comptabilisés dans les chiffres communiqués quotidiennement.

Aux yeux du ministre de la Santé, c'est le résultat des mesures prises par le gouvernement pour enrayer l'épidémie. Dimanche, Santé publique France a fait état de 17 390 nouvelles hospitalisations sur les sept derniers jours, une tendance à la baisse depuis le 9 novembre. Une nouveauté, demandée par ces professionnels de santé, qui pourrait chambouler ces chiffres.

C'est un constat encourageant après plusieurs semaines de reconfinement.

Le Ministre de la Santé est attendu à l'aéroport de Lyon-Bron ce lundi.

Recommande: