L'heure de vérité a sonné pour son mari Jonathann — Meurtre d'Alexia Daval

16 Novembre, 2020, 20:11 | Auteur: Sue Barrett
  • Jonathann Daval affirme être le seul impliqué dans la mort de sa femme Alexia

À partir de lundi 16 novembre au matin et jusqu'à la fin de la semaine, Jonathann Daval sera seul face à la cour d'assises. "Quand vous vous adresserez à la cour, oubliez tout ça", lui a lâché le président de la cour d'assises. "On croyait qu'ils étaient faits l'un pour l'autre et qu'ils allaient faire leur vie ensemble", souffle Isabelle Fouillot, en larmes.

Le 30 octobre, le corps en partie calciné d'Alexia Daval, une employée de banque de 29 ans, était retrouvé dissimulé sous des branchages, dans un bois situé à quelques kilomètres du domicile des Daval à Gray-la-Ville (Haute-Saône).

Avant d'interroger l'accusé, Matthieu Husson avait procédé au rappel des faits et notamment les multiples revirements de Jonathann Daval au cours des deux ans d'instruction: niant d'abord les faits, il les avait ensuite partiellement reconnus, pour ensuite se rétracter et accuser son beau-frère, puis reconnaître de nouveau le meurtre lors d'une audition bouleversante devant le juge d'instruction.

C'est son mari Jonathann qui avait signalé deux jours plus tôt la disparition de son épouse lors d'un jogging.

En juin 2019, il avouera enfin lors de la reconstitution avoir incendié la dépouille d'Alexia.

De nombreuses zones d'ombre subsistent toujours dans le dossier, mais le suspect a "encore des choses à dire", a confié son avocat auprès de Planet.

"Il faudra que Jonathann Daval s'explique sur le soir des faits, comment on en arrive là, comment on en arrive à frapper d'une dizaine, d'une quinzaine de coups de poing son épouse et comment on arrive à l'étrangler pendant quatre à cinq minutes", a-t-il encore souligné.

L'image d'une Alexia dominatrice révulse les parents de la victime. "On ne fait pas ça à un animal, c'est l'horreur totale", a ajouté Mme Fouillot.

Recommande: